Djokovic Novak portrait fun 06092013
Le toujours aussi fantasque Novak Djokovic | AFP

Djokovic s'offre une 14e demie d'affilée

Publié le , modifié le

Sans grande surprise, Novak Djokovic a atteint le dernier carré de l'US Open aux dépens du Russe Mikhail Youzhny qu'il a battu 6-3, 6-2, 3-6, 6-0. S'il a concédé son premier set du tournoi, le N.1 mondial s'est surtout qualifié pour les demi-finales d'un tournoi du Grand Chelem pour la 14e fois consécutive, et accessoirement la septième fois d'affilée à Flushing Meadows.

Il faut remonter à l'édition 2010 de Roland-Garros pour trouver trace d'une défaite du Serbe avant le dernier carré d'un Grand Chelem. Il devra néanmoins cravacher encore un peu s'il souhaite battre le record de Roger Federer, qui avait enchaîné pas moins de 23 demi-finales. "J'essaie toujours de jouer mon meilleur tennis lors des tournois du Grand  Chelem", a déclaré "Nole" qui sait aussi que Rafael Nadal lorgne sérieusement sur sa place de N.1 mondial. J'ai bien joué tout le match sauf dans le troisième set", a résumé Djokovic, qui a en effet perdu son premier set du tournoi après 16 fautes directes, et un unique double faute. "Novak ne fait jamais un cadeau, il ne rate pas, ou presque pas, et chaque point se mérite contre lui", a pour sa part commenté Youzhny, qui disputait sa troisième demi-finale à New York après 2006 et 2010.

Vainqueur de l'édition 2011, et finaliste à trois reprises, Djokovic aimerait bien aller chercher un deuxième titre afin de démontrer qu'il reste bien le N.1 mondial. Pour une place en finale, il devra se défaire de Stanislas Wawrinka. Face au Suisse, le Serbe mène 12 victoires à 2. Djokovic devra néanmoins rester sur ses gardes car Wawrinka a battu sept fois un joueur du Top 10 mondial cette saison et a de nouveau démontré face à Andy Murray qu'il était en très grande forme. "Il n'y a pas de clair favori, ce sera un match serré. En battant Andy, Stan a montré qu'il était méritait sa place dans le Top 10, je ne l'avais jamais vu jouer aussi bien sur dur", a noté Djokovic, qui aura également un oeil attentif sur l'autre demie opposant samedi Nadal à Richard Gasquet.

Romain Bonte