Novak Djokovic
Le Serbe Novak Djokovic | AFP - EMMANUEL DUNAND

Djokovic au petit trot

Publié le , modifié le

Novak Djokovic n'a connu aucun souci pour se qualifier pour les 8e de finale de l'US Open en battant le Portugais Joao Sousa (95e mondial) 6-0, 6-2, 6-2. Comme Nadal et Federer, il n'a toujours pas perdu la moindre manche depuis le début du tournoi. Il affrontera l'Espagnol Marcel Granollers, vainqueur du dernier Américain en lice, Tim Smyczek (6-4, 4-6, 0-6, 6-3, 7-5). C'est la première fois dans l'Histoire de l'US Open qu'aucun Américain n'est présent à ce stade de la compétition. Cette année, aucun d'entre eux n'a dépassé le 3e tour d'un tournoi du Grand Chelem.

Novak Djokovic ne pouvait pas faire moins bien que ses traditionnels rivaux Rafael Nadal et Roger Federer. Les trois hommes ont atteint les 8e de finale de l'US Open sans concéder la moindre manche. Opposé au Portugais Joao Sousa (95e mondial), le Serbe a pu soigner son sa copie, en ne laissant que quatre jeux à son adversaire, ce qui lui permet d'être le leader du trio au nombre de jeux perdus (19 contre 21 à Nadal et 22 à Federer), même si le Suisse est le plus expéditif des trois (4h29 sur le court contre 4h53 au Serbe et 5h46 à l'Espagnol).  "Je fais juste mon travail, je gagne en trois sets et je passe aussi peu de  temps que possible sur le court", a dit le N.1 mondial.

En huitième de finale, il sera opposé à l'Espagnol Marcel Granollers, qui est venu à bout de Tim Smyczek, dernier Américain encore en lice dans le tableau masculin, en cinq manches 6-4 4-6 0-6 6-3 7-5. En trois tours à l'US Open 2013, c'est le troisième match que le 43e joueur mondial remporte au bout du cinquième set. Et cette victoire fait très mal à la nation américaine, qui n'a plus le moindre représentant à l'aube des 8e de finale. Et ce n'était jamais arrivé dans l'histoire de l'US Open. Il n'y a pas eu de miracle. Malgré John Isner (17e mondial), Sam Querrey (31e), aucun joueur américain n'a dépassé le 3e tour cette année en Grand Chelem. Il est loin le temps des duels homériques entre Sampras et Agassi, ceux entre Connors et McEnroe...

Le Suisse Stanislas Wawrinka s'est sorti du piège tendu par Marcos Baghdatis, s'imposant 6-3, 6-2, 6-7 (1/7), 7-6 (9/7), alors que Lleyton Hewitt poursuit son retour en grâce en se qualifiant pour les 8e de finale aux dépens u méconnu et 102e mondial Evgeny Donskoy 6-3 7-6(5) 3-6 6-1 en 2h55. Aujourd'hui 66e mondial, l'Australien, vainqueur ici en 2001, peut savourer sa quinzaine: "C'est toujours génial de revenir ici, là où tout a commencé pour moi. L'atmosphère de New York convient à ma personnalité. Je ressens toujours beaucoup de plaisir ici", a dit l'Australien, dont la carrière a été stoppée et même menacée par une série d'interventions chirurgicales ces dernières années. Mais pour franchir les 8e de finale pour la première fois en Grand Chelem depuis Wimbledon 2009, il devra se défaire d'un autre trentenaire, Mikhail Youzhny, contre lequel il n'a perdu qu'une fois en six duels.

Résultats du 3e tour

Novak Djokovic (SRB/N.1) bat Joao Sousa (POR) 6-0, 6-2, 6-2
Marcel Granollers (ESP) bat Tim Smyczek (USA) 6-4, 4-6, 0-6, 6-3, 7-5
Mikhail Youzhny (RUS/N.21) bat Tommy Haas (GER/N.12) 6-3, 6-2, 2-6, 6-3
Lleyton Hewitt (AUS) bat Evgeny Donskoy (RUS) 6-3, 7-6 (7/5), 3-6, 6-1
Andy Murray (GBR/N.3) bat Florian Mayer (GER) 7-6 (7/2), 6-2, 6-2
Denis Istomin (UZB) bat Andreas Seppi (ITA/N.20) 6-3, 6-4, 2-6, 3-6, 6-1
Stanislas Wawrinka (SUI/N.9) bat Marcos Baghdatis (CYP) 6-3, 6-2, 6-7  (1/7), 7-6 (9/7)
Tomas Berdych (CZE/N.5) bat Julien Benneteau (FRA/N.31) 6-0, 6-3, 6-2