Victoria Azarenka Dubaï
Victoria Azarenka | AFP - KARIM JAAFAR

Azarenka fait plier Ivanovic

Publié le , modifié le

La Biélorusse Victoria Azarenka, N.2 mondiale, a bataillé trois sets en deux heures et dix minutes pour battre mardi la Serbe Ana Ivanovic, tête de série n°13, et gagner son billet pour les quarts de finale de l'US Open (4-6 6-3 6-4). Pour le compte des quarts de finale, la Chinoise Li Na (N.5) a sorti la Russe Ekaterina Makarova (N.24) en trois sets 6-4, 6-7, 6-2.

Dominée en début de rencontre, Victorikia Azarenka, dont le match avait été reporté la veille pour cause de pluie, a dû sauver une balle de 5-1 avant de combler une partie de son retard (5-4) mais finalement de céder la première manche. Dans le deuxième set, Azarenka a été la première à se détacher mais elle a été contrainte de s'y reprendre à trois fois pour conserver l'avantage d'un break et finalement revenir à un set partout.

La machine biélorusse semblait alors lancée. Mais c'était sans compter sur la pugnacité d'Ivanovic, ancienne numéro un mondiale qui, menée 3-1, est parvenue à égaliser. Azarenka a ensuite remporté son jeu de service, pris celui de la Serbe et servi pour le match. Mais Ivanovic n'a rien lâché. Elle a écarté deux balles de match avant de revenir à 5-4. Peut-être l'effort de trop puisque elle finissait par céder, sur son service, sur la quatrième balle de match d'Azarenka.

Li Na tient sa demie

Plus tard dans la soirée, reprenant le cours normal du calendrier, Li Na a fait valoir la logique non sans devoir s'employer pour sortir une Makarova très en jambes. Après avoir fait l'essentiel dans la première manche, la Chinoise, qui n'avait pas encore concédé un set depuis le début du tournoi, pensait s'en sortir sans laisser trop d'énergie. C'était sans compter sur la pugnacité de Makarova qui poussait l'ancienne lauréate de Roland-Garros au tie break. Là encore, Li Na pensait malgré tout avoir fait le plus difficile en menant 3-0, mais une nouvelle fois Makarova réagissait en enlevant le jeu décisif 7-5. 

Ce n'était malgré tout que partie remise  pour la Chinoise qui faisait rapidement un double break définitif pour remporter la troisième manche 6-2 et s'offrir une place en demi-finale.

Christian Grégoire