Martina Hingis et son mari
Martina Hingis et son mari, Thibault Hutin | AFP PHOTO / JACQUES DEMARTHON

Une plainte contre Martina Hingis

Publié le , modifié le

Le mari de Martina Hingis, Thibaut Hutin, sportif évoluant dans le domaine de l'équitation, a alerté la police pour se plaindre d'être battu par sa femme et sa belle-mère, a indiqué le journal suisse-allemand Blick citant des sources policières de la ville de Feusisberg, où le couple a élu domicile.

L'information était à prendre avec des pincettes. Elle a été confirmée à l'AFP mercredi par le porte-parole de la police cantonale de Schwytz, où vit le couple. "Nous avons été alertés par le mari lundi soir pour dire qu'il y avait de graves problèmes chez lui et nous sommes intervenus pour régler la situation", a déclaré à l'AFP le porte-parole de la police. Les faits se sont produits au domicile du couple, situé dans le village de Feusisberg. Selon Blick, le mari, un cavalier âgé de 26 ans, "est terrifié".

C'est  lui-même qui a appelé le journal pour raconter comment lundi dernier, il a été  agressé par sa femme et sa belle-mère Melanie Molitor, qui l'ont "battu et griffé". "Mon éducation m'interdit de frapper des femmes", a-t-il ajouté, et "j'ai  essayé de me défendre" et sur ce, Mario Widmer, le compagnon de Melanie Molitor l'a "frappé à la tête avec un lecteur de DVD".

Dehors, sans passeport, ni cartes de crédit

Après les coups, Thibaut Hutin a été expulsé manu militari par l'ancienne numéro 1 mondiale. Dehors et démuni, il s'est rendu directement au poste de police où il a raconté les faits. "Ils voulaient me massacrer, je suis choqué, je n'aurais jamais pensé que cela aurait pu aller aussi loin", a-t-il dit, en ajoutant avoir reçu un SMS le  menaçant de "lui envoyer des Russes sur le dos". Depuis, Thibaut Hutin est installé, mais n'a pas déposé plainte. Il dispose d'une délai de 30 jours pour le faire. De son côté Martin Hingis, contactée par le journal Blick, n'a pas encore donné sa version des faits.