Jo-Wilfried Tsonga à l'US Open
A New York, le Français Jo-Wilfried Tsonga | AFP - Don Emmert

Tsonga: "Je manage bien mon truc"

Publié le , modifié le

Toujours sans entraîneur, Jo-Wilfried Tsonga s'est qualifié pour les 8e de finale de l'US Open en battant Fernando Verdasco: "J'étais heureux, je ne l'avais jamais battu. Depuis quelque temps, je manage (sic) bien mon truc et je sens que ça va bien", soulignait-il. Comme en 2009, le 3e tour est franchi mais il aimerait pour la première fois accéder aux quarts à New York. Cela passera pas une victoire sur Mardy Fish (N.8): "C'est un adversaire coriace."

- Vous aviez l'air particulièrement content après votre victoire sur Fernando Verdasco samedi au 3e tour...
- "Oui, j'étais heureux, je ne l'avais jamais battu. Depuis quelque temps, je "manage" (sic) bien mon truc et je sens que ça va bien. J'ai géré ce match comme il le fallait, j'ai su serrer le jeu quand il le fallait et en plus je n'ai pas laissé trop de forces sur le terrain. C'est bon pour la suite. Même breaké au 3e set, je ne panique pas car je ne suis pas fatigué, je sens que j'en ai encore sous le capot et que je peux jouer encore un bon moment."

- On vous sent dans votre bulle sur le terrain...
- " Je m'applique et je travaille beaucoup sur mon attitude et c'est très bien que ça se ressente. Si vous (les journalistes) le ressentez, ça veut dire que mon adversaire le ressent aussi. C'est en étant posé comme ça que je joue mon meilleur tennis alors j'essaie de reproduire le plus possible ce schéma."

- Que pensez-vous de votre prochain adversaire, Mardy Fish ?
- "C'est un adversaire coriace, c'est peut-être le joueur de l'été. Il est super bon, il a fait quasiment toutes les finales (des tournois qu'il a joués cet été, ndlr). J'aime beaucoup le voir jouer, c'est un joueur agressif, qui sert très bien, qui retourne bien, qui volleye bien, qui contre bien et il est ici sur la surface qui colle le mieux à son jeu. Il fait beaucoup de choses très bien mais ce n'est pas celui qui bouge le mieux. C'est peut-être son seul défaut. Je pense que ça va se jouer à celui qui va mettre le plus de pression sur l'autre. C'est celui qui sera dans le terrain qui va l'emporter. J'espère que ça va être un match sympa, ça va se jouer sur un grand court et le public va l'encourager mais je vais faire abstraction de tout ça, je vais faire le "job", rester dans ma petite bulle et jouer mon meilleur tennis."

AFP