RG prétexte
Le court Philippe Chatrier | AFP

Trafic de billets à Roland-Garros: des joueurs concernés ?

Publié le , modifié le

Selon le Journal du Dimanche, l'enquête sur un possible trafic de billets pour le tournoi de Roland-Garros ne concernerait pas seulement des dirigeants du tennis français. Selon l'hebdomadaire, des joueurs des équipes de France de Coupe Davis et de Fed Cup, anciens comme récents, se seraient également livrés à la revente de billets qui leur étaient donnés par la Fédération. Ces pratiques auraient duré au moins jusqu'en 2009.

L'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales et les inspecteurs généraux de la Jeunesse et des Sports. de nombreux enquêteurs cherchent à savoir ce qui s'est passé autour du tournoi de Roland-Garros. Un trafic de billets aurait été mis en place, pour permettre à des dirigeants de la Fédération française de revendre des places qui leur étaient données. Jean Gachassin, l'actuel président de la FFT, fait partie des personnes soupçonnées

Une semaine après avoir annoncé que des soupçons de malversations et de trafic d'influence pesaient sur la FFT, le JDD poursuit son enquête. Et selon lui, des joueurs auraient également bénéficié de ce système. Des joueurs et des joueuses des équipes de France de Fed Cup et de Coupe Davis auraient ainsi pu revendre des billets au moins jusqu'en 2009, date à laquelle Bernard Giudicelli, alors vice-président de la FFT et désormais candidat pour succéder à Gachassin, leur aurait demandé d'arrêter."C'était un usage qui n'était pas interdit par nos réglements", a-t-il dit au JDD. Ce n'est désormais plus le cas. Mais les différents enquêteurs de l'OCLCIFF et du ministère trouveront-ils que ces agissements ne méritaient pas sanctions, s'ils sont avérés ? Le Journal du Dimanche avance aussi que les mêmes pratiques auraient pu se dérouler lors du tournoi de Wimbledon, où la Fédération française reçoit chaque jour quelques billets.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze