Stefanos Tsitsipas (Toronto 2018)
Stefanos Tsitsipas (Toronto 2018) | Vaughn Ridley / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Toronto : Tsitsipas fait encore des étincelles, Nadal avance toujours

Publié le

La révélation du Masters 1000 de Toronto s'appelle Stefanos Tsitsipas ! Le Grec, 19 ans, qui n'avait jamais fait mieux qu'un deuxième tour en Masters 1000 avant de se qualifier la nuit dernière pour le dernier carré en dominant Alexander Zverev, sauvant deux balles de match au passage, en trois manches 3-6, 7-6, 6-4 au bout de 2h30 de jeu. Le numéro un mondial Rafael Nadal a lui bataillé pendant 2h 21 min avec Marin Cilic, avant de faire plier le Croate (2-6, 6-4, 6-4).

Dominic Thiem, 8e mondial, Novak Djokovic, qui vient de remporter Wimbledon et maintenant Alexander Zverev, 3e joueur à l'ATP, le tableau de chasse de Stefanos Tsitsipas au Masters 1000 de Toronto est incroyable. Face à l'Allemand, le Grec de 19 ans a même sauvé deux balles de match dans le tie break de la seconde manche après avoir refait un retard d'un set (6-3) et un break (5-3). "Je menais 6-3, 5-3 et je servais pour le match, s'est remémoré Zverev, dépité. Ça aurait dû être une victoire 6-3, 6-3".

C'est le moment qu'a choisi Tsitsipas pour combler son retard et s'offrir un tie-break dantesque, où il a sauvé deux balles de match avant de remporter la manche. Tsitsipas a de nouveau renversé la tendance dans la dernière manche en effaçant immédiatement un break de Zverev à 3-2. L'Allemand a fini par craquer sur son service, quelques jeux plus tard, en commettant une double-faute fatale.

Assuré de figurer lundi dans le top 20 mondial, Tsitsipas tentera lui de poursuivre son parcours de rêve en demi-finale face au Sud-Africain Kevin Anderson, facile vainqueur de Grigor Dimitrov 6-2, 6-2. "C'est super de réussir des choses pareilles", s'est réjoui Tsitsipas, plus jeune joueur à battre trois membres du top 10 dans le même tournoi depuis Rafael Nadal en 2006. "J'ai toujours pensé que ça me prendrait plus de temps pour y arriver. Mais j'ai travaillé dur et ce n'est pas une surprise pour moi. Je pense avoir le jeu pour rivaliser avec ces joueurs."

Nadal assuré d'être au Masters

Le numéro un mondial Rafael Nadal a ferraillé pendant 2h 21 min avec Marin Cilic, avant de trouver la clef face au Croate, 7e mondial (2-6, 6-4, 6-4). Cilic, vainqueur de l'US Open en 2014, a réussi une entame parfaite en empochant le premier set avec un double-break, mais n'a pas pu tenir la distance face au "taureau de Manacor" dans les deux manches suivantes. Grâce à cette victoire, "Rafa" est d'ores et déjà assuré de participer au le Masters de Londres, qui réunira les 8 meilleurs joueurs du classement ATP du 11 au 18 novembre. À Toronto, l'Espagnol partira grand favori de sa demi-finale face au Russe Karen Khachanov, qui a dominé le Néerlandais Robin Haase 6-3, 6-1.
 

Avec AFP

Christophe Gaudot @ChrisGaudot