Gilles Simon
Gilles Simon | PORNCHAI KITTIWONGSAKUL / AFP

Tomas Berdych sort Gilles Simon

Publié le , modifié le

Gilles Simon et Richard Gasquet ne se retrouveront pas en finale du tournoi de Bangkok. Les deux Français se sont inclinés samedi respectivement face à Tomas Berdych et Milos Raonic. Le Niçois s'est incliné en trois manches face au Tchèque 6-7, 6-2, 7-5. Le Bitérrois a lui subi la loi du Canadien 3-6, 7-5, 6-4.

La marche était trop haute pour Gilles Simon. Le Français n'a pas grand chose à se reprocher car il a poussé le Tchèque (N.1) jusqu'au bout du 3e set. Très solide dans le premier set, Simon a saisi sa chance dans le jeu décisif. Dans une position idéale, le Niçois a connu une petite baisse de régime fatale juste après le gain de cette manche initiale. Breaké d'entrée, il n'a jamais pu revenir sur Berdych. Vainqueur du 2e set 6-2, le N.6 mondial avait le match en main. Faisant la course en tête de le 3e set, Simon a tenu bon jusqu'à 5-5 avant de craquer. "J'ai un peu manqué de chance dans la première manche", a expliqué Berdych,  désormais mené 5-3 dans ses confrontations avec Simon, qui fait craquer son  adversaire par ses longs échanges monotones. "Je me suis tenu à ma tactique, qui avait été efficace. J'ai juste essayé  de continuer dans la même voie, et utilisé la même stratégie, cela a été une  bonne option au final. C'est ma troisième finale de la saison, donc je croise les doigts, a  souligné Berdych. J'ai besoin de faire ce qui est le mieux pour mon corps  maintenant et essayer de récupérer. Je veux être en forme et prêt pour la  finale".

Gasquet coince​

"C'était un match très difficile et très serré à la fin, a déclaré Simon, vainqueur à Bangkok en 2009. J'ai bien joué au début et puis Thomas a  fait un très gros retour dans le deuxième set et s'est avéré meilleur au final". Simon éliminé, Richard Gasquet pouvait venger son compatriote en se qualifiant pour la finale. Malheureusement, il a connu le même sort malgré une entame de match idéale. Gasquet ,qui lutte pour arracher une place au Masters, s'est détaché de manière assez limpide. Porté par un service efficace (82 % de première balle ) et un grand réalisme (1 balle de break convertie sur 1), le Bitérrois a logiquement remporté le premier set. Nullement abattu par cet accroc, le Canadien a remis les gaz. Plus costaud sur son service (95 % de réussite en première balle), le N.11 mondial a mis Gasquet sous pression. Et le Français a cédé. A 6-5 dans le 2e  set en concédant son service blanc. Puis dans le dernier set. Gasquet n'était pas loin mais ce n'était pas suffisant.