Monfils

Tennis - Vienne/Bâle : Monfils et Simon au rendez-vous des quarts

Publié le , modifié le

En deux sets secs (6-4 6-4), Gaël Monfils a écarté le géant américain John Isner. Le Parisien n'a concédé qu'une balle de break sur l'ensemble du match. Au prochain tour, il affrontera Fernando Verdasco.

Il y a quelques jours, il annonçait tirer un trait sur la fin de sa saison après Vienne, disant être fatigué. Ce jeudi, on peut dire que sa fatigue lui réussite. Rarement Monfils aura semblé si maître de son destin cette saison. Pourtant opposé à John Isner, le terrible serveur américain, il n'a jamais été en danger. Sur l'ensemble du match, le Parisien n'a concédé qu'une balle de break. Sauvée bien entendu. Très appliqué dans ses ajustements, jamais déconcentré, Monfils a impressionné. 

Gilles Simon poursuit sa belle fin de saison


Quart de finaliste à Anvers, finaliste à Metz en septembre, Gilles Simon est en train de réaliser une fin de saison tonitruante. Il va d'ailleurs probablement terminer l'année dans le Top 30 alors qu'il l'avait commencée à la 89ème place. On avait anticipé un irrémédiable déclin, il rebat les cartes et connaît une deuxième vie. Quoi qu'il arrive, il sera une des belles surprise du tennis français cette année. Ce jeudi, il a  été globalement très solide au service face à l'imprévisible Ernests Gulbis :  82% de points gagnés après sa première balle. En revanche, il a du s'y prendre à douze fois pour breaker son adversaire, exploit réalisé au meilleur des moments, à 4-4 dans le deuxième set. On le croyait prêt à remballer ses raquettes en expédiant son dernier jeu de service. Mais non, le Niçois a tremblé au moment de conclure. Il s'est fait breaker pour la première fois du match, alors qu'il n'avait jusque là pas concédé une seule balle de break. Gilles Simon a finalement conclu au tie-break (7-0) un match qui ne devait pas lui échapper. La suite risque d'être plus compliquée : il défie, demain, Roger Federer.