Tennis : Un tournoi à Berlin avec 1 000 spectateurs autorisés à la mi-juillet

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
La pratique du tennis est de nouveau autorisée dans les clubs depuis le 11 mai
La pratique du tennis est de nouveau autorisée dans les clubs depuis le 11 mai | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Mille spectateurs seront autorisés à assister à un tournoi de tennis à Berlin mi-juillet, ont annoncé mercredi ses organisateurs, malgré la polémique autour de la contamination de quatre joueurs, dont le N.1 mondial Novak Djokovic, lors de l'Adria Tour. Nick Kyrgios, très critique à l'égard des épreuves revenues trop précocément, devrait être de la partie.

"Lorsque nous accueillerons le tournoi mi-juillet, des règles strictes d'hygiène seront édictées et nous nous coordonnerons avec le Sénat", a assuré auprès de médias allemands la directrice du tournoi et capitaine de l'équipe d'Allemagne de Fed Cup, Barbara Rittner. "Nous aurons environ 1.000 spectateurs sur le court Steffi Graf et environ 300 dans un hangar (en plein air) à Tempelhof", a-t-elle précisé.

Le fantasque australien Nick Kyrgios devrait être de la partie à Berlin, tout comme Dominic Thiem ou Alexander Zverev, qui ont participé à l'Adria Tour. "Ce sera important de bien respecter toutes les mesures et de tester les joueurs. C'est l'une des conditions pour que se tienne ce tournoi. Si un joueur est positif, nous l'indiquerons et il ne pourra pas jouer", a précisé Mme Rittner, qui a qualifié l'Adria Tour de "catastrophe absolue".

"Je ne comprends pas dans quel monde ils vivent"

Mardi, Novak Djokovic a annoncé être positif au coronavirus en marge de ce tournoi caritatif qu'il a organisé dans les Balkans au mépris de toute précaution sanitaire. Outre "Nole", Grigor Dimitrov (19e), Borna Coric (33e) et Viktor Troicki (184e) ont également été contaminés lors de ce tournoi où peu de spectateurs portaient des masques et où les joueurs s'étreignaient sur le court ou en boîte de nuit sans aucune restriction de contact. "Je ne comprends pas dans quel monde ils vivent. Pour certains, le succès leur a monté à la tête", a estimé Rittner.

Ces nombreuses contaminations pourraient avoir un impact sur la reprise du circuit professionnel ATP, prévue à partir du 14 août à Washington avant l'US Open (31 août-13 septembre).

AFP