Tennis : L'ATP et la WTA repoussent le début de saison à août, 12 tournois annulés

Publié le , modifié le

Auteur·e : Paul Giffard
US Open

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La nouvelle est tombée ce vendredi. Le circuit de tennis masculin (ATP) et du tennis féminin (WTA) ont annoncé que le retour des compétitions de tennis est de nouveau reporté. Les tournois ne reprendront pas avant début août et la tournée américaine, sauf si la WTA parvient à sauver Palerme et Karlshrue fin juillet. Quant à l'Europe, la reprise n'est pas envisagée avant septembre. Une incertitude plane désormais sur le déroulement de l'US Open.

Quand va reprendre le tennis ? Dans le meilleur des cas, début août. C'est la décision prise par les dirigeants de l'ATP, suivie de près par celle de la WTA. Ce qui signifie que tous les tournois programmés entre le 13 juillet et le 31 juillet sont annulés en raison de la pandémie de coronavirus.

Chez les hommes, Hamburg, Bastad, Newport, Los Cabos, Gstaad, Umag, Atlanta et Kitzbühel sont mis à la poubelle. "Tout comme les fans de tennis, les joueurs et les organisateurs de tournois du monde entier, nous partageons la déception que le Tour continue d'être affecté de cette manière", a indiqué Andrea Gaudenzi, le patron de l'ATP dans un communiqué. "Nous continuons à évaluer toutes nos options dans le but de reprendre le Tour dès qu'il est sûr de le faire, y compris la faisabilité de reprogrammer les événements plus tard dans la saison. Comme toujours, la santé et le bien-être de la communauté du tennis et du grand public restent notre priorité absolue dans chaque décision que nous prenons."

Sur le circuit féminin, ce sont les tournois de Bastad, Lausanne, Bucarest, et Jurmalan qui sont mis à la trappe. Un porte-parole de la WTA indique dans un communiqué que "une décision concernant les dates auxquelles Karlsruhe et Palerme pourront être jouées ainsi que de nouvelles mises à jour du calendrier de la WTA seront prises en juin." Il sont tous deux programmés fin juillet.

L'incertitude plane sur l'US Open

Au total, 14 compétitions seront retirées du calendrier. Le retour des joueurs sur le circuit devrait se faire le 3 août prochain à Washington et à San José (Etats-Unis). Deux événements qui marquent le début de la tournée américaine. 

Une tournée qui doit se clôturer par l'US Open. Mais la période que traverse le monde actuelle fait planer le doute concernant la tenue de l'un des quatre tournois du Grand Chelem, initialement prévu du du 31 août au 13 septembre. Les organisateurs donneront leur verdict dans un mois sur l'annulation ou non de ce rendez-vous incontournable. À l'image des différentes compétitions sportives, tout dépendra de la situation sanitaire.

Toutes les options sont étudiées

Annulation, huis clos, délocalisation, toutes les pistes sont envisagées pour le déroulement de l'US Open. L'hypothèse d'un éventuel report au mois de novembre sur les courts d'Indian Wells a été évoquée mais serait désormais écartée par la Fédération américaine. La ville située dans le désert californien à 200 km à l'est de Los Angeles accueille également un Masters 1000 du circuit ATP. Si le climat est optimale pour jouer au tennis (température entre 17 et 26°), cette suggestion a peu de chance de voir le jour.

Dans le cas où l'US Open serait annulé, la saison de tennis reprendrait en Europe, sur une autre surface, début septembre : la terre battue. Bien évidemment si la situation sanitaire le permet. Rome et Madrid pourraient alors servir de préparation pour le tournoi de Roland-Garros.

à voir aussi Roland-Garros à nouveau décalé d'une semaine, au 27 septembre Roland-Garros à nouveau décalé d'une semaine, au 27 septembre

54 tournois de tennis déjà annulés

L'annulation de tous les tournois du mois de juillet s'ajoute à une longue liste d'épreuves déjà rayée de la carte. Depuis le début de la crise du Covid-19 dans le monde du tennis, le 9 mars, ce sont 54 tournois masculins et féminins confondus qui ont été annulés. Le plus prestigieux d'entre eux, Wimbledon, n'a, lui aussi, pas pu éviter cela. 

Pour le moment, 55 compétitions sont encore sur le calendrier mais ce nombre pourrait baisser rapidement. Le report des événements va entraîner un véritable casse-tête pour le calendrier et les joueurs. Autant dire qu'il n'y aura pas de la place pour tout le monde et une saison blanche se fait de plus en plus craindre.

Paul Giffard paul_gfrd