Tennis: La Fédération américaine va supprimer 110 emplois à cause du coronavirus

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
USTA

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La Fédération américaine de tennis (USTA) a annoncé lundi qu'elle allait supprimer 110 emplois et fermer son bureau de White Plains (New York), un plan économique imposé par la pandémie de Covid-19. De quoi économiser 20 millions dollars afin de sauver l'US Open.

"Nous avons l'occasion de repenser la structure de l'organisation pour mieux servir la communauté du tennis aux États-Unis. Cette nouvelle structure permet à l'USTA d'être plus flexible et plus rentable, tout en se rapprochant des joueurs de tennis au niveau local", a déclaré Michael Dowse, directeur exécutif de la fédération américaine de tennis (USTA). "Malheureusement, aujourd'hui est une journée difficile pour de nombreux membres de la famille de l'USTA qui ont été affectés par la réduction des effectifs de l'organisation, et je tiens à remercier sincèrement chaque membre du personnel pour son dévouement à l'organisation", a-t-il ajouté

Il faut sauver l'US Open

Dans le communiqué de la fédération, celle-ci explique que les mesures étaient nécessaires pour lutter contre les effets financiers négatifs à long terme de la pandémie et faire en sorte que son évènement majeur, l'US Open, reste un événement de classe mondiale. L'USTA compte ainsi faire plus de 20 millions de dollars d'économies en sacrifiant 110 emplois, soit environ 20% de ses effectifs, et en imposant un plan de réductions de salaire pour les cadres.

Elle prévoit des réductions significatives de frais de réunions et de voyages pour la période 2021-2023. Certaines réunions annuelles et semestrielles ont d'ores et déjà été annulées, des programmes de marketing, de développement des joueurs ont été supprimés. Enfin, l'USTA va quitter ses locaux de White Plains, le personnel restant devant être transféré dans un lieu encore à déterminer dans l'Etat de New York. 
 

à voir aussi Djokovic s'inquiète des conditions sanitaires "extrêmes et impossibles" à l'US Open Djokovic s'inquiète des conditions sanitaires "extrêmes et impossibles" à l'US Open

La Fédération doit décider d'ici la fin du mois du sort de l'US Open, prévu du 31 août au 13 septembre à New York, et des autres tournois de la saison estivale en dur aux Etats-Unis, comme celui de Cincinnati (16-23 août) qu'elle songe d'ailleurs déplacer à Flushing Meadows pour l'enchaîner avec le quatrième majeur du Grand Chelem. Pour l'heure, les circuits masculin ATP et féminin WTA ont suspendu leur saison jusqu'à fin juillet.

AFP