Caroline Garcia éliminée du masters bis
Caroline Garcia éliminée du masters bis |

Tennis : Caroline Garcia éliminée du Masters bis de Zhuhai

Publié le , modifié le

Caroline Garcia a battu Aryna Sabalenka (12e) en deux sets, mais ne s'est pas qualifiée pour les demi-finales du Masters bis. 2018 se clôt donc sur une frustration, à l'image de la saison de la Française.

Deux jeux perdus de trop. C'est à cela que s'est jouée la qualification de Caroline Garcia.  La Française a remporté son deuxième match, 6-4 6-4, face à la Biélorusse Aryna Sabalenka (12e). Elle devait concéder moins de sept jeux pour espérer valider son ticket. Dans l'autre match du groupe C, Sabalenka avait battu mardi Barty 6-4, 6-4. Les trois joueuses du groupe C terminent donc avec une victoire et une défaite chacune. Mais c'est Barty qui est qualifiée, au pourcentage de jeux gagnés et perdus. "Je suis contente de ma victoire", a déclaré la joueuse de 25 ans, dans des propos relayés par l'AFP. "J'étais solide, c'était beaucoup mieux qu'hier. C'est quand même une victoire, mais c'est une déception de finir troisième."
 

 

Une saison en demi-teinte 

Paradoxale. Voilà comment on pourrait qualifier la saison de Caroline Garcia, numéro un incontestée du tennis français (masculin et féminin). En 2018, elle atteint le meilleur classement de sa carrière : 4ème. La dernière française à avoir été si haut est Amélie Mauresmo. La performance, étrangement sous-estimée, est donc remarquable. Mais il s'agit surtout de la conséquence combinée de ses excellents résultats en fin de saison dernière (des points qu'elle conserve jusqu'au mois d'octobre 2018), et des piètres performances des joueuses qui la précèdent à ce moment-là et qui perdent une bonne partie de leurs points. Parce qu'au 10 septembre, date de son meilleur classement, elle sort d'un piètre 3ème tour à l'US Open et n'a, en guise de meilleur résultat, que deux demi-finales à Stuttgart et à Madrid. En Grand Chelem, sa saison se résume à deux huitièmes de finale à l'Open d'Australie et à Roland Garros. Pas vraiment à la hauteur d'une quatrième mondiale. 

Il fallait donc qu'elle réitère ses performances de la fin 2017 pour espérer demeurer dans le Top 10. Ce fut un échec, puisqu'elle n'a gagné que trois matchs à Pékin, Tokyo et Wuhan ; là où l'an dernier elle avait enquillé treize victoires et deux titres. Son titre à Tianjin, ultime sursaut pour son dernier tournoi de l'année (Masters bis mis à part) ne saurait faire oublier une saison qui n'a pas été à la hauteur des ambitions de Caroline Garcia

Guillaume Poisson @@guifed