Juan Carlos Ferrero
Juan Carlos Ferrero en finale à Stuttgart | AFP - MARIJAN MURAT

Stuttgart Ferrero en finale

Publié le , modifié le

Le revenant espagnol Juan Carlos Ferrero s'est qualifié pour la finale de Stuttgart aux dépens de l'Argentin Federico Del Bonis (240e mondial) 3-6, 6-4, 6-4. Ancien numéro 1 mondial, aujourd'hui 85e mondial suite à une série de pépins physiques, "El Mosquito" retrouvera son comptriote Pablo Andujar, qui a autant souffert que lui pour vaincre le Polonais Lukasz Kubot 6-4, 3-6, 6-4.

Une vrai bonne surprise. En retrait sur le circuit ATP depuis l'été 2010, Juan Carlos Ferrero a décroché ce samedi sa première finale de la saison. A 31 ans, il a dominé le jeune Federico Del Bonis, tout juste 20 ans. Malgré sa 242e place mondiale, l'Argentin a donné du fil à retordre à l'Ibère qui a concédé la première manche avant de conclure : 3-6, 6-4, 6-4.

Numéro 1 mondial en 2003 après sa victoire à Roland-Garros et sa finale à l'US Open, Juan Carlos a connu des années de galère suite à une série de blessures. Aucun titre à son actif entre 2003 et 2009. Un butin injustifié pour un joueur de son talent. Si sa saison 2010 avait laissé envisager un retour parmi l'élite, notamment grâce à trois titres à Uma, Buenos Aires et Costa Do Sauipe, il avait reculé au classement, trahi une fois de plus par son physique. Mais si la santé suit, gageons qu'il retrouvera rapidement la place qu'il mérite.

L'ancien numéro un mondial Ferrero, âgé de 31 ans, s'est imposé en battant l'Argentin Federico Del Bonis (3-6, 6-4, 6-4), après avoir souffert dans la première manche face au 240e du classement mondial, issu des qualifications - et qui a enregistré à Stuttgart ses premiers succès ATP. Au final, l'expérience de Ferrero a payé. "La victoire aujourd'hui était très importante parce que je me remets d'une blessure (...) gagner quatre matches d'affilée signifie quelque chose en terme de rythme, de gaîté et de confiance en soi", s'est félicité Ferrero. Il dispute là seulement son troisième tournoi de l'année, à cause de blessures aux poignet et genou. "La clé a été de rester positif au niveau mental tout le temps", a renchéri Ferrero. Dans l'autre demi-finale, l'Espagnol Andujar l'a emporté samedi en trois sets 6-4, 3-6, 6-4 face au Polonais Lukasz Kubot. Andujar, 25 ans, avait remporté en avril son tout premier tournoi ATP, en battant sur la terre battue de Casablanca l'Italien Potito Starace. La finale Ferrero-Andujar sera la quatrième 100% espagnole de la saison.

Demi-finales :

Juan Carlos Ferrero (ESP) bat Federico Del Bonis (ARG) 3-6, 6-4, 6-4
Pablo Andújar (ESP) bat Lukasz Kubot (POL) 6-4, 3-6, 6-4