Serena Williams enchaîne
| NICK LAHAM - GETTY IMAGES NORTH AMERICA - AFP

Serena expéditive

Publié le , modifié le

Serena Williams continue son parcours à pas de géant à l'US.Open. L'Américaine a balayé la Tchèque Andrea Hlavackova (82e mondiale) lundi en 8e de finale sur le score sans appel de 6-0, 6-0. Au prochain tour, Serena Williams, tête de série N.4, rencontrera la Serbe Ana Ivanovic (N.13). L'Italienne Vinci a, elle, fait sensation en se débarrassant de Radwanska (N.2), 6-2, 6-4. Elle retrouvera sa compatrioté Errani en quarts de finale.

Serena Williams sur un nuage

Serena Williams: "Honnêtement, je ne pense pas que j'ai bien joué au début du tournoi mais je commence à me sentir mieux sur le court, je retrouve mon jeu"

Serena Williams est décidément la joueuse la plus en forme du circuit féminin.Depuis le début de l'année, après quelques saisons compliquées ou elle a connu les blessures, la cadette des soeurs Williams domine son sujet avec notamment une victoire à Wimbledon et deux titres olympiques (simple et double). Depuis le début du tournoi américain, elle poursuit sur sa lancée, et arrrive en quarts de finale en ayant concédé un total de 12 jeux, soit seulement trois par match en moyenne. L'Américaine de 30 ans, qui compte 14 titres du Grand Chelem, n'a plus remporté le dernier tournoi du Grand Chelem de la saison depuis 2008. Cette année pourrait bien lui permettre de renouer avec le succès devant son public.

Pour Ana Ivanovic, cet US.Open est en quelque sorte le tournoi de la résurrection. La Serbe atteint en effet les quarts de finale d'un tournoi du Grand Chelem pour la première fois fois depuis son titre à Roland-Garros en 2008, mettant fin à une série de 17 tournois majeurs sans atteindre ce niveau de la compétition.Longtemps en souffrance sur le plan de la confiance, quelquefois blessée, Ana Ivanovic  n'était jamais très loin mais avait de la peine à franchir les dernières marches. Depuis quelques semaines, elle semble avoir retrouvé un fond de jeu et du moral. Elle l'a prouvé en s'imposant sans trop de difficulté devant Pironkova, même si la Bulgare s'est accrochée dans la deuxième manche.

Vinci - Errani, duel italien en quarts

Roberta Vinci: "Schiavone a gagné Roland-Garros (en 2010), Sara (Errani) est allée en finale cette année et (Flavia) Pennetta a fait partie du Top 10, j'essaie juste de faire pareil qu'elles".

Sara Errani (N.6) et Roberta Vinci (N.20) ont fait flotter lundi un parfum d'Italie sur le court Louis-Armstrong. Vinci, 29 ans, a causé la plus grande surprise des 8e de finale en dominant avec autorité (6-1, 6-4) la N.2 mondiale Agnieszka Radwanska, finaliste de Wimbledon, pour atteindre son tout premier quart de finale de Grand Chelem. Errani, 25 ans et finaliste de Roland-Garros en mai, a atteint elle les quarts de finale du dernier tournoi du Grand Chelem de la saison pour la première fois en dominant 7-6 (7/5), 6-3 l'Allemande Angelique Kerber (N.6). Les deux grandes amies vont s'affronter mercredi en quart de finale et il y aura donc une Italienne en demi-finale pour la première fois dans l'ère Open. C'est également la première fois que deux joueurs de la "Botte"  participeront aux quarts de finale de la même édition d'un tournoi du Grand  Chelem.

Les autres quarts de finale dames doivent opposer mardi la Bélarusse Victoria Azarenka (N.1) à l'Australienne Samantha Stosur (N.7) et la Russe Maria Sharapova (N.3) à la Française Marion Bartoli (N.11).