Benoît Paire déception Roland-Garros 2016
Benoît Paire | MIGUEL MEDINA / AFP

C'est fini pour Benoît Paire !

Publié le , modifié le

L'édition 2016 de Roland-Garros aura tourné au fiasco pour Benoît Paire. Le Français, tête de série N.19 arrivait avec des ambitions et est reparti prématurément, ce mercredi, avec des regrets. Après un premier tour difficile face au qualifié moldave Radu Albot, Paire s'est en effet incliné en quatre sets face au Russe Teymuraz Gabashvili (6-3, 6-2, 3-6, 6-2) à l'issue d'un match où il a souvent bafouillé son tennis et parfois perdu son sang-froid. De son côté, Jérémy Chardy a validé son billet pour le tour suivant.

Après un premier tour compliqué face au qualifié moldave Radu Albot, Benoît Paire a de nouveau connu une journée difficile sur la terre battue parisienne. Opposé au Russe Teymuraz Gabashvili, 79e joueur mondial, le Français, tête de série N.19, est passé par tous les états.

Le meilleur et le pire

La partie a en effet plutôt bien commencé pour Paire qui a réussi le break d’entrée avant de confirmer (3-1). La suite a été nettement moins brillante puisqu’il a lâché cinq jeux consécutifs et perdu le premier set (6-3) sur un jeu blanc du Russe. A la pause, Paire a fait appel au médecin pour une douleur à la cuisse alors qu’il grimaçait depuis un moment.

Le calvaire du Français s’est poursuivi dans le second set. Rien n’a fonctionné et il a concédé son huitième jeu consécutif. Hors de lui après un double break de son adversaire, il a passé sa frustration sur sa raquette.

Gabashvili a conclu le second set sur un ace (6-2). C’était alors peu dire que la partie était mal embarquée pour le Français qui perdait complètement son sang-froid en même temps que son tennis.

Le sursaut

Le début du troisième a été du même acabit et Paire a été mené 3-1. Mais un regain d’orgueil et un peu d’apaisement lui ont permis de retrouver ses esprits, de se remettre bien dans le match et de remporter cinq jeux d'affilée (6-3). A deux sets à un, Paire a ainsi effectué un improbable retour sur lequel pas grand monde n’aurait misé quelques dizaines de minutes auparavant.

Si, au début du 4e set, il semblait décidé à se battre jusqu’au bout, Paire n’a cependant pas réussi à inverser la vapeur. Il s’est fait breaker 1-3 et a finalement concédé le set (2-6) … et le match (6-3, 6-2, 3-6, 6-2).

Tout n'est n'est pas perdu

Si Benoît Paire a échoué, Jérémy Chardy a, lui, remporté son match face au lucky loser tchèque Adam Pavlasek en trois sets 6-4, 6-2, 6-4 et 1h31 de jeu. Au prochain tour, sa tâche sera toutefois nettement moins aisée puisqu'il sera opposé au tenant du titre, Stan Wawrinka, tombeur dans le même temps du Japonais Taro Daniels (7-6[7], 6-3, 6-4).

Isabelle Trancoën