Serena
Serena Williams, Roland-Garros 2018. | ROBERT SZANISZLO / NURPHOTO

Roland-Garros : Serena et la tenue de la discorde

Publié le , modifié le

Le président de la fédération française de tennis n’a guère apprécié la tenue arborée par Serena Williams lors de la précédente édition de Roland-Garros. L’ancienne numéro un mondiale, de retour sur le circuit après une grossesse, s’était vêtue d’une combinaison intégrale noire, utile pour sa santé.

Et si Roland tendait vers l’obsession du code vestimentaire de son voisin britannique Wimbledon. En mai dernier, pour son grand retour après une maternité, la championne américaine Serena Williams se présentait sur le Chatrier vêtue d’une combinaison intégrale noire, moulante et originale. Toujours coquette, l’Américaine expliquait que le choix de cette tenue n’était pas purement esthétique. Elle contribuait à une meilleure circulation sanguine.

"Pour toutes les mamans là-bas qui ont eu un dur rétablissement après une grossesse, c'est parti. Si je peux le faire, vous le pouvez aussi"

Malgré cette raison, le président de la fédération français de tennis n’a pas approuvé ce choix : "Je crois qu’on est parfois allé trop loin. La combinaison de Serena cette année, par exemple, ça ne sera plus accepté, plaide Bernard Giudicelli dans Tennis Magazine. Il faut respecter le jeu et l’endroit. Tout le monde a envie de profiter de cet écrin. Si je fais passer une émotion avec quelque chose qui est beau dans un endroit qui est beau, l’émotion est magnifiée." Il envisage même d’exiger des équipementiers une présentation préalable des tenues, te ce dès l’édition 2020. Pas de dress-code mais une validation des organisateurs avant le tournoi sera nécessaire. L'art de la nuance.

Benjamin Badache Ben_Badache