Nadal victoire Bautista Agut Roland-Garros 2017
Rafale Nadal, heureux, n'a laissé aucune chance à Roberto Bautista Agut. | Alexey Filippov / Sputnik

Roland-Garros 2017 : Rafael Nadal ne laisse aucune chance à Roberto Bautista Agut

Publié le , modifié le

Impitoyable. Comme lors des précédents tours, Rafael Nadal nous a offert une nouvelle démonstration sur le Court Suzanne Lenglen. Le nonuple vainqueur de Roland-Garros n’a pas laissé la moindre chance à son compatriote Roberto Bautista Agut (20e tête de série), battu sèchement en trois sets (6-1, 6-2, 6-2) et 1h50 de jeu. En pleine quête de la Decima Porte d’Auteuil, le 5e mondial poursuit sa route tranquillement et attend en quarts de finale l'étonnant Pablo Carreno Busta (n.20), tombeur de Milos Raonic (4-6, 7-6 [2], 6-7 [8], 6-4, 8-6).

Tout semble si facile. Lorsque l’on se pose dans les travées du Lenglen pour voir jouer Rafael Nadal, le temps s’arrête souvent. Une condition physique retrouvée, le Majorquin ne donne pas le moindre doute s’installer. Tant dans les échanges que dans sa tête. Pour preuve, ce cinquième jeu en première manche où l’homme aux 14 titres en Grand Chelem avait concédé deux balles de break alors qu’il venait de prendre le service de son adversaire.

Face à la détermination de Bautista Agut, Rafa a donc répondu avec ses meilleures armes : une défense imparable, des coups droits dévastateurs et surtout un mental d’acier (4-1, 26’). Car après avoir écœuré le 18e mondial, Nadal en a profité pour porter l’estocade en prenant son jeu de service sur un revers gagnant dont il a le secret avant de conclure le set sans difficulté. 6-1 en 32 minutes de jeu, Rafael Nadal démarrait tambour battant. Et clairement, rien n’allait changer par la suite…

VIDÉO - Jolie conclusion de Rafael Nadal pour la première manche

Pourtant, Roberto Bautista Agut a eu beaucoup de talent à revendre. Bien que souvent mis à mal sur son jeu de service (18 balles de break concédées !), l'Espagnol n'a jamais voulu lâcher sous les assauts à répétition du Taureau de Manacor, à l'image de ces trois balles de break sauvées en début de deuxième set. Malheureusement pour lui, il fallait beaucoup plus que de la volonté et de l'abnégation pour aller perturber un Rafael Nadal injouable encore une fois aujourd'hui. Avec un service hyper solide, un jeu agressif puis efficace (31 points gagnants), le Majorquin pouvait dérouler à son aise. Jusqu'au terme, rien n'allait perturber le favori du Tournoi.

Au final, jamais il n'aura été inquiété. Comme depuis le début de cette quinzaine d'ailleurs. 

VIDÉO - Rafael Nadal imparable au filet