Roger Federer propose une fusion de la WTA et de l'ATP, Nadal et Halep le soutiennent

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Roger Federer à son arrivée au Cap pour un match exhibition en Afrique du Sud
Roger Federer à son arrivée au Cap pour un match exhibition en Afrique du Sud | RODGER BOSCH / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Roger Federer a une idée pour le tennis mondiale. La star suisse a proposé sur son compte Twitter de fusionner les deux circuits mondiaux à savoir la WTA et l'ATP. Une proposition qui a été soutenue par des ténors du tennis notamment Rafael Nadal. Le but étant de sortir de la crise sanitaire avec une instance forte pour la petite balle jaune.

Roger Federer a émis mercredi le souhait de voir fusionner l'ATP et la WTA, qui gèrent respectivement les circuits professionnels masculin et féminin de tennis, à l'occasion de la crise liée au coronavirus. "Je me demandais... suis-je le seul à penser que le moment est venu pour les tennis masculin et féminin d'être réunis pour ne plus former qu'un?", interroge le Suisse sur son compte Twitter.

"Je ne parle pas de fusionner les compétitions sur le court, mais de fusionner les deux instances dirigeantes (ATP et WTA) du tennis professionnel masculin et féminin", explique Federer. "Ça aurait probablement dû se faire il y a longtemps, mais le moment est vraiment venu maintenant", a-t-il poursuivi, en référence à la période difficile traversée par le tennis mondial, à l'arrêt depuis la mi-mars en raison de la pandémie de Covid-19.

Des soutiens de poids pour Federer 

"Nous traversons des temps difficiles (...) et nous pouvons en sortir soit avec deux instances affaiblies, soit avec une instance renforcée", estime l'homme aux 20 titres du Grand Chelem. "Il est déroutant pour les fans d'avoir des systèmes de classements différents, des logos différents, des sites web différents, des catégories de tournois différentes", a explicité le Suisse, N.4 au classement ATP.

Roger Federer n'est pas seul dans ce combat puisqu'il a été rapidement suivi par plusieurs membres du circuit mondial, et non des moindres."Je suis tout à fait d'accord sur le fait qu'il serait excellent de sortir de cette crise mondiale avec la réunion des tennis masculin et féminin en une seule organisation", a soutenu Rafael Nadal, 2e au classement ATP. La Roumaine Simona Halep, 2e mondiale, a elle aussi apporté son soutien: "Tu n'es pas le seul", a-t-elle tweeté.

D'autres joueurs du circuit sont venus approuver la proposition du Suisse. Nick Kyrgios en tête d'un simple "Oui" en réponse au tweet de Federer. Chez les dames, Petra Kvitova et Belinda Becic ont elles aussi apporté leurs soutiens à cette fusion. Mais il n'y pas que les joueuses actuelles qui ont pris la parole. Mary Pierce, deux titres du Grand Chelem à son actif, a salué avec joie cette initiative de l'Helvète, rappelant qu'elle avait cette idée depuis de nombreuses années. 

Sept instances gèrent actuellement de leur côté les compétitions de tennis professionnelles : l'ATP, la WTA, l'ITF (Fédération internationale) ainsi que chacun des tournois du Grand Chelem (la Fédération australienne pour l'Open d'Australie, la Fédération française pour Roland-Garros, le All England Lawn Tennis and Croquet Club pour Wimbledon et la Fédération américaine pour l'US Open).

AFP