Aravane Rezai coup droit WTA San Diego 08 2010
Aravane Rezaï | AFP - Stephen Dunn

Rezaï s'en sort, Cornet et Coin s'enlisent

Publié le , modifié le

Aravane Rezai (N.18) a retourné la situation pour battre la Slovaque Magdalena Rybarikova 7-6 (7/5), 7-6 (9/7). La Roumaine Alexandra Dulgheru (N.25) n'a laissé aucune chance à Julie Coin lors du 1er tour de l'US Open, s'imposant 6-3, 6-1. Même punition pour Alizé Cornet. Elle s'est inclinée face l'Estonienne Kaia Kanepi (N.31) 3-6, 6-1, 6-0. En revanche, tout va bien pour la tête de série N.1 Caroline Wozniacki. Elle a balayé l'Américaine Gullickson 6-1, 6-1.

Aravane Rezaï aime se faire peur. Pour son entrée dans le tournoi, après une tournée américaine peu productive (une victoire en trois tournois), la Française a toujours couru après le score, mais a su trouver des ressources pour ne pas s'arrêter de façon trop précoce  à New York, comme cela avait déjà été le cas l'an dernier. Opposée à Magdalena Rybarikova, elle mis plus de deux heures pour s'imposer. Un break à combler (3-5), puis un mini-débreak à remonter dans le jeu décisif (0-2) marquait la remontée de la tête de série N.20, qui menait 6-3 avant de voir son adversaire recoller à (6-5) pour finalement conclure, sur une énorme faute de revers de la Slovaque, troublée par une deuxième balle très longue (7/5). Dans le deuxième set, c'est encore la 73e mondiale qui menait le score (5-4 puis 6-5), mais Rezaï se battait pour s'offrir un nouveau jeu décisif. Menant (5-0), elle se compliquait la vie en ne terminant pas le travail pour finalement, sur un dernier revers dans le filet de sa rivale, s'imposer (9/7) après avoir sauvé la bagatelle de 3 balles de set au 2e, et cinq au 1er. Ce succès va peut-être donner un gros supplément de confiance à la N.2 française pour ce dernier Grand Chelem de la saison.Au prochain tour, elle affrontera Beatrice Capra, invitée par les organisateurs, l'Américaine ayant nettement dominée la Croate Karolina Sprem 6-1, 6-3. "C'était un match à la bagarre et comme je suis une combattante, j'aimeça ! J'ai très bien joué au premier mais j'ai ensuite eu des petitstrous dans le deuxième, c'était moins bien. Il faisait très chaud etles conditions n'étaient pas très faciles. J'ai eu plein d'occasions deperdre ce match. (A propos du fait qu'elle menait 5-0 dans le tie breakavant d'être menée 6-5). Je savais que si je tenais le coup, ellefinirait bien par craquer. Ce n'était pas facile", a expliqué Rezaï.

Pas assez de premières balles, pas assez performante au service. Julie Coin a payé cher ses 35% de premiers services. Opposée à la tête de série N.25 du tournoi, l'Amiénoise n'a pas pu rééditer sa performance de 2008, où elle était sortie des qualifications pour franchir deux tours en battant notamment la N.1 mondiale Ana Ivanovic, avant de tomber armes à la main contre Amélie Mauresmo. De ce coup d'éclat, il reste un 123e rang mondial occupé actuellement. Et ayant été éliminée au 2e tour l'an dernier, elle va certainement perdre quelques points lors de cette étape new yorkaise. "Je n'ai plus gagné un match depuis Indian Wells et il est temps que la série s'arrête car je ne cesse de dégringoler au classement. Depuis peu, je m'entraîne avec Hugo Lecoq. Je sens que ça va mieux à l'entraînement mais je vais devoir passer par des tournois inférieurs pour regagner des matches, a précisé la Picarde. Quant à Alizé Cornet, 80e mondiale, malgré une bonne entame, elle a été sortie sans ménagement (3-6 6-1 6-0) par l'Estonienne Kaia Kanepi (n°31). "C'est ma quatrième défaite de l'année au premier tour en Grand Chelem", a-t-elle dit. "Ça fait un mois et demi que je suis séparée de mon coach Pierre Bouteyre. L'arrêt du Team Lagardère a provoqué cette rupture même si on ne s'est pas battus pour trouver une solution. Inconsciemment, j'avais besoin de changement. Je suis donc sur le marché mais il n'est pas question que je quitte la Côte d'Azur. J'ai des pistes."

Parmi les têtes de série, Jelena Jankovic (N.4) et Svetlana Kuznetsova (N.11) n'ont pas connu une entrée en matière des plus aisées. La Serbe est même passée à un jeu de l'élimination, avant de battre la 96e mondiale, la Roumaine Simona Halep, 6-4, 4-6, 7-5. Contre la presque quarantenaire Kimiko Date Krumm, la Russe a également joué les prolongations avant de l'emporter 6-2, 4-6, 6-1 après avoir connu un gros passage à vide au début du deuxième set. En revanche, Agnieszka Radwanska (N.9) n'a pas connu de grande frayeurs pour se défaire de l'Espagnole Arantxa Parra Santonja (58e mondiale) 6-4, 6-3, de même que la Belge Yanina Wickmayer opposée à la Russe, 103e mondiale, Alla Kudryavtseva (6-1, 6-2). Pour Li Na, le chemin s'est déjà arrêté. Tête de série N.8 du tournoi, la Chinoise n'est pas parvenue à franchir le 1er tour après 1h42 de combat contre l'Ukrainienne Kateryna Bondarenko, 2-6, 6-4, 6-2. Il est vrai que sa rivale aime décidément bien ce tournoi, elle qui avait atteint les quarts de finale en 2009, succombant contre la Belge Yanina Wickmayer. Pour la 59e mondiale, la route de New York semble encore bien belle. La Tchèque Lucie Safarova (N.26) a subi le même sort contre l'Autrichienne Tamira Paszek, issue des qualifications. Ancienne 35e mondiale désormais tombée au 198e rang, elle s'impose 2-6, 7-5, 6-2. De son côté, la Danoise Caroline Wozniacki, tête de série  N.1, a dominé l'Américaine Chelsey Gullickson, invitée des organisateurs, 6-1, 6-1. Au prochain tour, la Danoise de 20 ans, finaliste à New York en 2009 et en quête de son premier titre du Grand Chelem, affrontera la Taïwanaise Chang  Kai-Chen, 84e joueuse mondiale.