Razzano US Open rage 092010
La Serbe Ana Ivanovic | AFP - Getty

Razzano met Bartoli KO

Publié le , modifié le

L'aventure new-yorkaise s'est arrêtée au 2e tour pour Marion Bartoli. Sous un fort soleil, la Corse a coincé physiquement face à sa compatriote Virginie Razzano, vainqueur 7-5, 6-4. La Dijonnaise est lancée pour affronter la Serbe Ana Ivanovic, expéditive face à la Chinoise Jie Zheng (N.21) 6-3, 6-0. Clijsters (N.2) est passée. La chaleur a fait une autre victime puisque Victoria Azarenka (N.10) a jeté l'éponge face à Dulko après s'être écroulée sur le court.

VOIR LE TABLEAU FEMININ DE L'US OPEN

C'est après un revers manqué en fond de court que la Bélarusse est tombée à terre, se tournant sur le ventre et ne bougeant plus. Le corps médical s'est immédiatement porté à ses côtés, une secouriste prenant immédiatement son pouls. L'annonce de son abandon a rapidement suivi. Azarenka était l'une des favorites du simple dames après ses excellents résultats de l'été (victoire à Stanford et demi-finale à Montréal). Le coup de chaud était général dans la grosse Pomme. Sensible à la montée du mercure, Marion Bartoli a très peu goûté briques de Virginie Razzano. La tête de série N.13 avait pourtant attaqué le match par le bon bout en menant 4-1. Mais le coup de pompe arrivait très vite. "A 3-0 dans le premier set, j'ai eu mal derrière le genou droit, et deux jeux plus tard (4-1 pour elle), j'ai eu mal à l'arrière du genou gauche, a expliqué Bartoli. Je ne pouvais plus être physiquement à 100%, je ne pouvais plus pousser  sur mes jambes. Sur les mouvements rapides, j'avais trop mal. Je n'arrive pas à  comprendre l'origine du mal, je n'ai pas d'explications. J'avais l'impression  d'avoir deux poignards plantés dans les deux genoux."

La Dijonnaise en profitait pour marquer quatre jeux d'affilée avant de conclure logiquement à 7-5 sur deux double-fautes de son adversaire. Bis repetita dans le 2e acte avec un break rapide de Bartoli avant de rendre les armes à 6-4 malgré l'intervention du kiné et la pose de strappings sur les cuisses. Razzano tenait son 3e tour face à une revenante, Ana Ivanovic. "C'est une superbe victoire, j'ai fait un très bon match. C'est beaucoup  d'émotions. Je savais qu'il faudrait être très concentrée du début à la fin  contre Marion, qu'il ne fallait surtout pas la regarder, c'est ce que j'ai fait.  Elle a fait le jeu jusqu'à 4-1 même si je savais qu'elle ne pourrait pas faire  deux sets à ce rythme et qu'elle céderait à un moment." Après deux années cauchemardesques, Ivanovic retrouve peu à peu ses sensations. Zheng en a fait les frais dès le 2e tour avec seulement trois jeux marqués. De quoi ravir la Serbe, triple finaliste en Grand Chelem. "J'ai l'impression de jouer comme une membre du Top 10 et j'ai la confiance  pour battre ces filles-là, c'est important, a déclaré Ivanovic. Cela va mieux  depuis Wimbledon, depuis que j'ai une nouvelle équipe autour de moi."

Chez les favorites, la chaleur a été un détonateur pour accélérer le mouvement. Francesca Schiavone (N.6) a mis au supplice sa compatriote Maria Elena Camerin 6-2, 6-1 tandis qu'Elena Dementieva (N.12) a croqué l'Autrichienne Sybille Bammer 6-3, 6-4. Le match le plus accroché fût celui entre la Slovaque Daniela Hantuchova (N.24) et l'Américaine Vania King. Malgré le soutien de son public, King a été déchue 5-7, 6-3, 6-4. Venus Williams reste bien la meilleure chance américaine à l'US Open. La tête de série N.3 a livré une partie solide face à la Canadienne Rebecca Marino (7-6, 6-3). L'Américaine Melanie Oudin, la "Cendrillon" de l'année passée, a été ramenée  sur terre en deux sets par Alena Bondarenko (N.29). "C'est dur de revenir et de voir que les gens attendent de moi que je fasses  aussi bien que l'an passé, a dit Oudin. Dès que j'ai mis le pied sur le court,  j'ai senti que le public attendait à ce que je gagne comme l'an dernier."

Kim Clijsters  a elle poursuivi son  parcours sans secousse en atteignant le 3e tour avec une  victoire aisée face l'Australienne Sally Peers, une qualifiée, 6-2, 6-1. La Belge, tête de série N.2 et tenante du titre à New York, rencontrera au  3e tour sa première tête de série du tournoi, la Tchèque Petra Kvitova (N.27). La Flamande pousse à 16 sa série de victoires consécutives à l'US Open,  après ses titres en 2005 et 2009, ce dernier obtenu un moins à peine après son  retour à la compétition à l'issue d'une pause de deux ans. "J'ai encore du chemin à faire avant de produire mon meilleur tennis,  a-t-elle jugé. Il faut que je sois plus mobile, que j'arrive à jouer plus  libérée. Je réfléchis trop et je ne tape pas la balle aussi bien que je le  voudrais. Quand ça va se corser, j'espère mieux jouer que ça."