Quentin Halys
Le jeune Français Quentin Halys | DR

Quentin Halys champion d'Europe juniors

Publié le , modifié le

Vice-champion d'Europe juniors en 2013, Quentin Halys a pris sa revanche en 2014 en remportant le titre européen juniors, à Klosters, en Suisse. En finale, la tête de série N.2 de l'épreuve a dominé 6-4, 7-5 un autre Français, Corentin Denolly, qui avait sorti la tête de série N.1 en 8e de finale, l'Espagnol Jaume Munar. Vainqueur du Tournoi des Petits As à Tarbes en 2010, Halys accroche un nouveau titre à son palmarès, confirmant qu'il est bien l'un des grands espoirs du tennis tricolore. Il succède en effet à Sébastien Grosjean (1996) et Arnaud Di Pasquale (1997), derniers vainqueurs français de ce tournoi.

Le tennis français pourrait avoir un beau futur. 17 ans après le dernier sacre français au championnat d'Europe juniors, Quentin Halys est monté sur la plus haute marche. A 17 ans, un an après avoir échoué en finale contre le Russe Karen Khachanov, il a pris sa revanche. Et cela s'est fait aux dépens d'un autre Français, Corentin Denolly. 65e mondial chez les juniors, ce dernier a réalisé l'exploit d'éliminer en 8e de finale la tête de série N.1, l'Espagnole Jaume Munar (6-1, 3-6, 6-1). Ensuite, il a battu en quarts la tête de série N.5, le Chypriote Chrysochos (5-7, 7-6, 6-4) avant d'écarter de sa route (6-4, 4-6, 6-3) le Suédois Windahl, qui avait battu un autre Français, Johan Sébastien Tatlot au tour précédent. Ces trois victoires acquises au forceps montrent la force de caractère de ce joueur. Mais la marche était trop haute face à Quentin Halys, tête de série N.2 et 5e mondial chez les juniors.

Depuis son sacre au tournoi des Petits As de Tarbes en 2010, Halys est présenté comme la future perle du tennis français. Normal, il était le premier Français à décrocher ce titre depuis Richard Gasquet. En si'mposant 6-4, 7-5, il prend la succession d'Arnaud Di Pasquale, vainqueur en 1997, et de Sébastien Grosjean, sacré l'année d'avant. Au palmarès de ce tournoi, on trouve des Mats Wilander (1981), des Carlos Moya (1994) ou Robin Soderling (2001). Ce n'est pas neutre de s'imposer ici. Et Quentin Halys a doublé son plaisir en s'imposant également en double, avec son copain Tatlot. Et pour parachever cette belle moisson, Corentin Moutet a remporté le titre dans la catégorie des moins de 16 ans en dominant le Suédois Mikael Ymer 6-7 (2/7), 6-1, 6-0.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze