Oudin US open 082010
L'Américaine Melanie Oudin | AFP - Getty

Oudin veut remettre ça

Publié le , modifié le

Quasi anonyme, Melanie Oudin avait mis le feu à Flushing Meadows en atteignant les quarts de finale. de l'US Open 2009. Un an plus tard, l'Américaine rêve d'un nouveau parcours étoilé. 43e à la WTA, Oudin a parfaitement débuté en écrasant l'Ukrainienne Olga Savchuk 6-3, 6-0. Manque de chance au tirage, elle devra batailler face à une autre Ukrainienne, Alona Bondarenko (N.29), a prochain tour avant un probable choc contre Francesca Schiavone (N.6) au 3e round.

VOIR LE TABLEAU FEMININ DE L'US OPEN

La vainqueur de Roland-Garros a elle aussi parfaitement entamé son tournoi. Sans pitié pour la Japonaise Morita, elle n'a concédé qu'un seul jeu (6-1, 6-0) et retrouvera sa compatriote Maria Elena Camerin, issue des qualifications, pour une place au 3e tour. Du côté des favorites, la Russe Elena Dementieva (N.12) a torpillé le Biélorusse 6-1, 6-2 tandis que sa compatriote Alisa Kleybanova (N.28) a dominé la Suédoise Johanna Larsson 7-6 (7/4), 6-2. Entrée sérieuse pour Shahar Peer (N.16), vainqueur de Jelena Kostanic Tosic 6-4, 7-5.

Tête de série N.2, Kim Clijsters a alterné le très bon et le plus laborieux. La Belge a pris 18 minutes pour expédier la première manche mais a dû batailler plus longtemps dans la seconde (44 minutes) pour passer un peu plus d'une heure sur le court central Arthur-Ashe (6-0, 7-5). "Elle s'est mise à mieux jouer en début de second set, en prenant plus de  risques, elle m'a mise sous pression et j'ai un peu perdu du terrain, a expliqué  la Belge. Je n'étais plus agressive, je ne rentrais plus assez dans le court quand il le fallait."

La plus grosse frayeur est pour Samantha Stosur. L'Australienne était mal embarqué contre Vesnina avant de serrer le jeu  et de finir en boulet de canon 3-6, 7-6 (2), 6-1. La fin de carrière est proche pour Dinara Safina si rien ne bouge. En manque total de réaction, l'ancienne N.1 mondiale a chuté au 1er tour face à la Slovaque Daniela Hantuchova (N.24). Une défaite en deux manches 6-3, 6-4.

Le clan français attendait avec angoisse le match de Marion Bartoli, la meilleure chance française à New York. Très en jambe et mise en confiance par une belle tournée nord-américaine, la Corse a pris la mesure de la Roumaine Edina Gallovits, 101e mondiale. Fidèle à son style, Bartoli a accepté les longs rallyes de son adversaire pour finir par l'écœurer (37 fautes directes). On est certain d'avoir une tricolore au 3e tour puisqu'on retrouvera la N.1 française face à sa compatriote Virginie Razzano lors du prochain match. De son côté, la Niçoise a fait plier la Tchèque Klara Zakopalova 6-3, 6-2 en 1 heure et 7 minutes.