Wozniacki et Azarenka au rendez-vous

Wozniacki et Azarenka au rendez-vous

Publié le , modifié le

La numéro 1 mondiale Caroline Wozniacki s'est imposé sans coup férir face à la Roumaine Monica Niculescu 6-2, 6-2 pour accéder aux huitièmes de finale. Victoria Azarenka a suivi en battant l'Allemande Mona Berthel 6-2, 6-4. La Polonaise Agnieszka Radwanska (N.8) a sorti la Kazakh Galina Voskoboeva 6-2, 6-2. Les ex-numéro 1 mondiales Jelena Jankovic (N.13) et Kim Clijsters (N.11) passent aussi, à chaque fois en deux manches. La Belge retrouve Li Na (N.5) en huitième.

Caroline Wozniacki, pas trop à son aise depuis le début de la saison, a accéléré le rythme contre la Roumaine Monica Niculescu, tête de série N.31. Contrairement au deuxième tour, où elle avait peiné contre la Géorgienne Ana Tatishvili, la Danoise, qui a besoin d'atteindre les quarts pour avoir une chance de rester N.1 mondiale, a délivré une prestation plus aboutie. En quête d'une première victoire à Grand Chelem, la Danoise de 21 ans a remporté le premier set en 31 minutes et n'a commis qu'une petite erreur, quand elle a concédé son service alors qu'elle menait 5-1 dans le deuxième set. Elle a immédiatement rectifié le tir.

"Je me suis sentie bien", a-t-elle déclaré. "Il y a eu beaucoup de longs échanges parce qu'elle a ramené énormément de balles. Et avec son coup droit slicé, c'était difficile parfois de finir les points. Mais j'ai eu l'impression de contrôler." La tête de série N.1, qui n'a toujours pas concédé le moindre set, rencontrera au prochain tour une ancien numéro1 mondiale en huitième, la Serbe Jelena Jankovic (N.13), très facile face à McHale (6-2, 6-0). Un vrai test d'évaluation.

Azarenka tendue

Azarenka a joué sur le même mode, même si elle a éprouvé un peu de mal à conclure (6-2, 6-4) contre l'Allemande Mona Barthel, la 44e mondiale, en pleine ascension ces derniers mois et promise à un bel avenir. La tête de série N.3 ne s'est imposée que sur sa cinquième balle de match,  après s'être emportée contre un juge de ligne, coupable à ses yeux de ne pas  avoir déclaré faute un coup de Barthel sur la précédente. Azarenka n'a pu  recourir à la vidéo sur cette action, ayant déjà épuisé tous ses challenges. "Je n'ai pas eu le cran nécessaire pour finir ce match", a-t-elle regretté.  "Il a fallu que je me mette en colère pour y arriver. Je me suis trompée trois  fois (sur les challenges), donc c'est ma faute aussi."

Azarenka, 22 ans, qui a remporté le neuvième titre de sa carrière à Sydney  la semaine dernière, n'avait perdu que deux jeux sur les deux premiers tours. Elle a du élever son niveau de jeu face à la jeune Allemande qui vient de remporter le premier titre WTA de  sa carrière à Hobart, en sortant des qualifications. Le joueuse de 21 ans a manqué le coche  à 4-4 puis 5-5 dans le deuxième  set. "Elle a vraiment pris des risques dans le deuxième set. J'ai un peu perdu  ma concentration. Mais je suis restée solide", a constaté Azarenka, qui  rencontrera au prochain tour la Tchèque Iveta Benesova.

Clijsters - Li Na, revanche de la finale

Mieux physiquement après une préparation contrariée par une blessure aux abdominaux, la Belge Kim Clijsters,  tête de série N.11 et tenante du titre, s'est rassurée en disposant tranquillement de la Slovaque Daniela Hantuchova (N.20)  en deux sets 6-3, 6-2.Hantuchova, qui a dû se faire bander la cheville gauche au milieu du  premier set, a couru après le score. Breakée à 2-4 dans le premier set, elle a  repris le service de la Belge derrière, mais pour mieux immédiatement rendre le  sien. Elle a ensuite encore perdu son service au premier jeu du deuxième set et  n'a plus revu la Belge.

Li Na, tête de  série N.5 et finaliste sortante, s'est qualifiée sans puiser dans ses ressources. Le Chinoise a profité de l'abandon d'Anabel Medina Garrigues (N.26) alors qu'elle menait 3-0. L'Espagnole s'est donnée une entorse de la cheville droite. "Ce serait bien de jouer Li Na, d'avoir la finale de l'an dernier parce que  c'était tellement un grand match pour chacune d'entre nous", avait déclaré  Clijsters à la fin de son match. Vœu exaucé. Li Na et  Kim Clijsters, vont rejouer la finale 2011 au stade des huitièmes.

Mathieu Baratas

Open d'Australie