Tsonga élimine Simon avant Federer

Tsonga élimine Simon avant Federer

Publié le , modifié le

Sans particulièrement forcer, Jo-Wilfried Tsonga a parfaitement géré son 3e tour franco-français contre Gilles Simon (7-6, 6-4, 6-2). En huitième de finale le Manceau, qui n'a pas perdu un set depuis le début du tournoi, retrouvera le Suisse Roger Federer pour un choc qui s'annonce explosif.

Tsonga n'a pas connu de coup de chaud face à Gilles Simon. Alors que les températures volcaniques qui sévissaient à Melbourne depuis trois jours avaient enfin chuté, le Manceau a fait étalage de toute sa fraîcheur face à un adversaire déjà bien cramoisi après ses dix sets disputés en deux tours.

Le début de la rencontre laissait pourtant entrevoir un JWT hésitant à s'engager franchement dans la balle. Peut-être méfiant après sa dernière défaite en date face à son compatriote à Metz, celui qui menait pourtant 5-3 sur l'ensemble de leurs confrontations devait même effacer deux balles de break à 4-4 dans la première manche. Il s'en sortait grâce à sa fidèle première balle et parvenait à emmener le Niçois jusqu'au jeu décisif. Élevant subitement son niveau de jeu, frappant plus fort, la tête de série n°10 du tournoi raflait le tie-break 7 points à 5.

Le Manceau et l'enclume

La machine était lancée. Plus en confiance après le gain de ce premier set, Tsonga breakait Simon d'entrée de seconde manche et ne relâchait pas son étreinte. Pris dans l'enclume, "Gillou" subissait de plein fouet la puissance du coup droit que ses changements de rythme ne parvenaient pas à dérégler. Un revers "baduf" offrait le second set à Tsonga (6-4) et, en dépit d'une belle résistance au début de la troisième manche, quelques doubles-fautes très malvenues offraient sur un plateau un double break à Tsonga qui n'en demandait pas tant (6-2).

"A part mon début de match qui a  été un peu poussif, j'ai été solide. J'ai fait un match plein dans l'ensemble. Au fur et à mesure mon jeu se met en place", explique Tsonga. "Federer, je le connais  bien, je sais à quoi m'attendre, j'imagine que lui aussi. Les dernières fois où on s'est joués, ça a été très serré. C'est à moi d'être très sérieux, d'être autoritaire.", ajoute le champion tricolore.

En huitième de finale, Tsonga retrouvera donc Roger Federer qui, lui non plus, n'a pas concédé le moindre set depuis le début du tournoi. Il s'agira d'une revanche pour le Français, sorti ici-même par le Suisse l'an passé en quart de finale après un match homérique en cinq manches. 

Julien Lamotte

Open d'Australie