Serena Williams Melbourne 2015
Serena Williams est à 100% de réussite à Melbourne : 6 finales, 6 victoires | AFP - GREG WOOD

Serena Williams remporte l'Open d'Australie et s'offre son 19e Grand Chelem

Publié le , modifié le

Serena Williams est bien la plus forte à Melbourne! Contre Maria Sharapova, l'Américaine a remporté son sixième Open d'Australie. Elle a dominé son adversaire au bout d'une rencontre superbe et en deux manches 6-3, 7-6 (7/5). La Russe, qui affichait un très mauvais bilan contre Williams (16 défaites pour seulement 2 victoires) avant cette finale, s'est accrochée, sauvant notamment deux balles de match, mais la numéro 1 mondiale était bien la plus forte. Avec ce 19e Grand Chelem, Serena Williams dépasse ses compatriotes Chris Evert et Martina Navratilova et se rapproche à grands pas de Steffi Graf.

Les séries qui durent se rapprochent de leur fin, mais Maria Sharapova va devoir encore patienter avant de battre Serena Williams. La Russe a perdu pour la 16e fois de suite contre l’Américaine qui confirme l’énorme ascendant qu’elle a sur elle. En remportant son sixième Open d’Australie en six finales disputées, Williams se rapproche un peu plus du record de Grand Chelem de Steffi Graff (22) avec un 19e Majeur. Dominatrice durant le premier set, elle n’a pas été gênée par l’interruption par la pluie, ni par la perte de son service au moment de conclure la première manche à 5-2. Le second set a été beaucoup plus accroché mais Serena a conclu au tie-break après 1h50 de jeu.

Avant de terminer par son 18e ace, l'Américaine a du batailler. Contrairement aux précédentes rencontres, notamment cette finale des JO de Londres où elle avait été étrillée (6-0, 6-1), Maria Sharapova a tout fait pour voir cette terrible série se terminer. Tout avait pourtant mal commencé pour la Russe par un break concédé d'entrée. L'interruption pour la pluie à 3-2 ne lui a pas fait beaucoup de bien non plus puisqu'elle a perdu six points de suite au retour sur le terrain. Menée 4-2, puis 5-2, elle a eu un sursaut à 5-2 en breakant pour la seule fois du match l'Américaine. Mais elle craquait dans le jeu suivant et perdait cette première manche 6-3 en 47 minutes. Au moment de rejoindre sa chaise, Maria Sharapova avait sûrement en tête cette statistique de 16 victoires sur 16 lorsque Serena Williams avait remporté la première manche.

Un ace pour finir

Elle a tout fait pour conjurer le sort. Impuissante sur la première balle de l'Américaine - 84% de points gagnés pour Williams -, elle a profité de toutes les occasions qui se présentaient sur la seconde. C'est comme ça qu'elle a fait douter Serena Williams. Elle a d'abord sauvé deux balles de break au début du premier set, puis une troisième à 3-3. Puis, dès qu'elle a pu, elle a pris sa chance. Par deux fois, elle a entrevu le break à 0-30 à 2-2 puis à 3-3. Mais Serena a toujours eu une réponse à donner. Une éclatante réponse même puisqu'elle à chaque fois, elle a claqué des aces ou des services gagnants chronométrés régulièrement autour de 190 ou 200 km/h. Tout au long de la rencontre, la Russe a été mise au supplice par le service de Williams. Mais, elle a déployé des trésors de mental pour rester dans le match. En sauvant une première balle de match à 5-4 puis une deuxième dans le tie-break à 6-4. Mais la troisième allait être la bonne pour Serena Williams. La numéro 1 mondiale entre un peu plus dans l'Histoire du tennis avec ce 19e Majeur. A 33 ans, il lui reste encore quelques tournois pour aller chercher le record de Steffi Graff...

Benoit Jourdain @BenJourd1

Open d'Australie