Roger Federer (Open d'Australie 2015)
Roger Federer sera au 2e tour de l'Open d'Australie | WILLIAM WEST / AFP

Roger Federer, tombeur de Lu, tranquillement au 2e tour

Publié le , modifié le

Pas de problème pour Roger Federer au premier tour de l’Open d’Australie, le Suisse s’est qualifié aux dépends de Yen-Hsun Lu en trois sets 6-4, 6-2 et 7-5. Le numéro 3 mondial a récité ses gammes dans un match globalement maîtrisé. Au prochain tour, il affrontera Simone Bolelli, tombeur de Juan Monaco, dans un match qui devrait lui permettre de monter un peu plus en puissance.

Comme un père tranquille, un habitué des lieux, Roger Federer a entamé son Open d’Australie 2015 comme il avait débuté ses 46 derniers tournois du Grand Chelem : par une victoire. Opposé au 47e joueur mondial, le Suisse a fait le boulot, sans forcer. Il atteint le deuxième tour après moins de deux heures jeu.

Comme à son habitude, le numéro 3 mondial fait le jeu dès le début de la rencontre. Dans le premier set, Yen-Hsun Lu est cantonné au rôle de faire-valoir. A 3-2, Federer breake son adversaire et ne lâchera plus ce court avantage. Avec 20 coups gagnants (mais aussi 10 fautes directes), « Roger » se pose en maître du jeu. Lu se contente de 6 coups gagnants (pour 5 fautes directes). Avec 11 montées au filet (pour 8 points gagnés), Federer confirme qu’il sera offensif, comme en 2014, sur cette première levée du Grand Chelem.

La deuxième manche est une formalité pour un Federer plus réglé que dans la première manche. Avec 64% de points gagnés derrière sa seconde, il prouve qu’il est le maître à l’échange. Et il en a besoin puisque sa première balle ne passe « qu’à » 69%. Toujours est-il qu’avec trois breaks empochés, Federer se détache rapidement pour aller s’imposer 6-2. Sur son service, le « Maître » n’a perdu que huit petits points sur 45 disputés. C’est dire si Lu est loin de gêner en quoi que ce soit son adversaire du jour. 

Un troisième set accroché​

Ce sera un peu moins vrai dans la troisième manche, Lu faisant la course en tête jusqu’à 5-5 avant de céder sous les accélérations de l’homme aux 17 tournois du Grand Chelem. Dans le fameux septième jeu, Federer est tout près d’arracher le break mais Lu s’accroche à sa mise en jeu. Globalement, les jeux de service du Taïwanais sont plus disputés mais Federer tarde à trouver la faille. Il faudra attendre le onzième jeu pour le voir se procurer trois balles de break et convertir la deuxième sur une faute adverse. Bis repetita sur le jeu suivant, Federer se procure trois balles de match et conclue la partie sur la deuxième. 

Federer rejoint Rafael Nadal, Andy Murray et Richard Gasquet au deuxième tour de cet Open d'Australie. Son prochain match ne devrait pas lui donner des sueurs froides, il y affrontera Simone Bolelli, tombeur de Juan Monaco en quatre manches.