Parmentier passe tout près

Publié le , modifié le

Auteur·e : Vincent Fossiez
Pauline Parmentier - Open d'Australie 2012
Pauline Parmentier | AFP - NICOLAS ASFOURI

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La Française Pauline Parmentier est passé tout près de se qualifier pour la première fois de sa carrière pour le troisième tour d'un tournoi du Grand Chelem. Face à Monica Niculescu (N.31) elle s'est inclinée 4-6, 6-4, 6-1. Parmi les favorites de l'épreuve une surprise avec l'élimination de Francesca Schiavone. Clijsters a mis une correction à Stéphanie Foretz 6-0, 6-1 et Caroline Wozniacki a dominé difficilement Anna Tatishvili 6-1, 7-6 (7/4).

Une fois n''est pas coutume. Marion Bartoli sera la seule représentante tricolore au 3e tour de l'Open d'Australie. Pauline Parmentier, numéro 2 française, a manqué de rien de composter son billet face à Monica Niculescu (N.31). "Je ne dois jamais perdre ce match, a déploré la Parisienne. Je mène un  set à zéro avec un break d'avance. Et je fais un jeu un peu moyen. Avec le vent  je dois serrer le jeu à ce moment-là. Je lui ai un peu filé ce jeu. Après, j'ai un peu coulé physiquement et dans la tête au troisième set. Je ne sais pas (pourquoi elle n'arrive jamais à atteindre le troisième tour, Ndlr), je n'y arrive pas, a-t-elle repris. Je n'étais pas loin cette  fois. Je l'ai bien préparé, bien abordé. Peut-être me suis-je tendue sans le  sentir. Je m'en veux, car il y a toujours un truc. A un moment donné, passer le  premier tour c'est gentil !"  De son côté Hiculescu a pris l'habitude de jouer un mauvais tour aux Françaises. Lundi, c'était Alizé Cornet qui était tombée dans ses filets.

Schiavone à la trappe, Wozniacki évite les complications

Si les favorites de la compétition ont répondu présent, Francesca Schiavone (N.10) est passée à côté de son match. Face à sa compatriote, l'Italienne a cédé en deux manches 6-4, 6-3. Quart de finaliste en 2011, la Transalpine cède donc prématurément et rate son rendez-vous contre Julia Gorges.

Si elle a pu conclure son match en deux manches, Caroline Wozniacki (N.1) s'est fait une frayeur à la fin de la rencontre, finalement remportée 6-1, 7-6 (7/4). Face à Anna Tatishvili, joueuse de 21 ans, la Danoise a été menée 3-1 dans le deuxième set avant de se ressaisir. Elle préserve ainsi ses chances de conserver sa première place mondiale, grandement menacée par la Tchèque Petra Kvitova. "Je m'en suis sortie, a t-elle commentée. J'ai plutôt bien joué au  premier set. Je suis restée agressive et je l'ai faite courir. Au second set,  elle a un peu plus frappé ses coups. J'ai reculé un peu et elle m'a punie pour ça."

Vincent Fossiez VincentFossiez