Parmentier passe tout près

Parmentier passe tout près

Publié le , modifié le

La Française Pauline Parmentier est passé tout près de se qualifier pour la première fois de sa carrière pour le troisième tour d'un tournoi du Grand Chelem. Face à Monica Niculescu (N.31) elle s'est inclinée 4-6, 6-4, 6-1. Parmi les favorites de l'épreuve une surprise avec l'élimination de Francesca Schiavone. Clijsters a mis une correction à Stéphanie Foretz 6-0, 6-1 et Caroline Wozniacki a dominé difficilement Anna Tatishvili 6-1, 7-6 (7/4).

Une fois n''est pas coutume. Marion Bartoli sera la seule représentante tricolore au 3e tour de l'Open d'Australie. Pauline Parmentier, numéro 2 française, a manqué de rien de composter son billet face à Monica Niculescu (N.31). "Je ne dois jamais perdre ce match, a déploré la Parisienne. Je mène un  set à zéro avec un break d'avance. Et je fais un jeu un peu moyen. Avec le vent  je dois serrer le jeu à ce moment-là. Je lui ai un peu filé ce jeu. Après, j'ai un peu coulé physiquement et dans la tête au troisième set. Je ne sais pas (pourquoi elle n'arrive jamais à atteindre le troisième tour, Ndlr), je n'y arrive pas, a-t-elle repris. Je n'étais pas loin cette  fois. Je l'ai bien préparé, bien abordé. Peut-être me suis-je tendue sans le  sentir. Je m'en veux, car il y a toujours un truc. A un moment donné, passer le  premier tour c'est gentil !"  De son côté Hiculescu a pris l'habitude de jouer un mauvais tour aux Françaises. Lundi, c'était Alizé Cornet qui était tombée dans ses filets.

Schiavone à la trappe, Wozniacki évite les complications

Si les favorites de la compétition ont répondu présent, Francesca Schiavone (N.10) est passée à côté de son match. Face à sa compatriote, l'Italienne a cédé en deux manches 6-4, 6-3. Quart de finaliste en 2011, la Transalpine cède donc prématurément et rate son rendez-vous contre Julia Gorges.

Si elle a pu conclure son match en deux manches, Caroline Wozniacki (N.1) s'est fait une frayeur à la fin de la rencontre, finalement remportée 6-1, 7-6 (7/4). Face à Anna Tatishvili, joueuse de 21 ans, la Danoise a été menée 3-1 dans le deuxième set avant de se ressaisir. Elle préserve ainsi ses chances de conserver sa première place mondiale, grandement menacée par la Tchèque Petra Kvitova. "Je m'en suis sortie, a t-elle commentée. J'ai plutôt bien joué au  premier set. Je suis restée agressive et je l'ai faite courir. Au second set,  elle a un peu plus frappé ses coups. J'ai reculé un peu et elle m'a punie pour ça."

Vincent Fossiez @VincentFossiez

Open d'Australie