Le joueur français Jo-Wilfried Tsonga
Le joueur français Jo-Wilfried Tsonga | AFP - WILLIAM WEST

Open d'Australie: Tsonga se fait peur contre Sock

Publié le , modifié le

Après deux premiers tours assez faciles, Jo-Wilfried Tsonga a eu bien du mal à se débarrasser de l'Américain Jack Sock 7-6, 7-5, 6-7 (10), 6-3, lors du troisième tour de l'Open d'Australie. Mais l'essentiel est fait avec cette qualification en huitièmes de finale qui confirme sa régularité au plus haut niveau. Il s'agit en effet de sa 111e victoire en Grand Chelem. Au prochain tour, le 12e joueur mondial affrontera le Britannique Daniel Evans, vainqueur de l'Australien Bernard Tomic (7-5, 7-6, 7-6).

C'est sur un 23e ace que Tsonga a conclu cette rencontre, et à voir sa réaction sur le court, il était bien soulagé. "C'était dur de passer. J'aurais préféré finir plus tôt, mais par moments, mon esprit pense à autre chose. Je suis content de la manière dont j'ai joué", a néanmoins déclaré le Manceau qui se retrouve en deuxième semaine. S'il avait parfois l'esprit ailleurs, c'est sans doute parce qu'il pense à son futur enfant, ce que le commentateur officiel n'a pas manqué de rappeler après la rencontre. Face à Sock, l'entame du match se déroulait parfaitement, mais la mécanique s'est enrayée peu à peu, suffisamment pour laisser la possibilité à son adversaire de 24 ans de lui prendre un set. Piqué au vif, Tsonga a finalement réussi à se libérer face à un tel joueur capable d'envoyer d'énormes coups droits et de tout aussi solides services. Mais l'expérience du Français a pesé, et a donc signé un 111e succès en Grand Chelem.

Romain Bonte