Jo-Wilfried Tsonga à terre
Jo-Wilfried Tsonga à terre, mais au rendez-vous du 1er tour à Melbourne | AFP - WILLIAM WEST

Open d'Australie: Tsonga et Simon passent sans encombre, Halys ne gagne pas son matrathon

Publié le , modifié le

Gilles Simon, 57e mondial, s'est facilement qualifié pour le 2e tour de l'Open d'Australie en battant le Roumain Marius Copil, 92e, 7-5, 6-4, 6-3, lundi à Melbourne. L'ancien quart-de-finaliste à Melbourne (2009) affrontera au 2e tour l'Espagnol Pablo Carreno (11e mondial). Pas de problème pour Jo-Wilfried Tsonga (N.15), vainqueur de l'Américain King 6-4, 6-4, 6-1. Il jouera Shapovalov au 2e tour. Pierre-Hugues Herbert a, quant à lui été, éliminé par l'Ouzbek Denis Istomin 6-2, 6-1, 5-7, 7-6 (7/3). Quentin Halys, issu des qualifications, est tombé après 4h16 de jeu contre le Norvégien Ruud, également qualifié, 6-3, 3-6, 6-7 (5/7), 7-5, 11-9.

Une glissade et une chute, quelques moments où il a dû serrer le jeu, mais Jo-Wilfried Tsonga e vécu une entrée en matière sereine. Contre l'Américain King, il a envoyé 43 coups gagnants pour se qualifier pour le 2e tour. Au 2e tour, l'affiche promet d'être beaucoup plus périlleuse. Comme au dernier US Open, au même stade de l'épreuve, le Français va en effet défier Denis Shapovalov. La révélation canadienne du dernier US, désormais 50e mondial, ne sera pas simple à manier. A New York, Shapovalov s'était imposé en trois manches. Et los de son 1er tour, il n'a laissé aucune chance au Grec Tsitsipas (victoire 6-1, 6-3, 7-6), pourtant quart de finaliste à Doha lorsqu'il avait dompté Gasquet en deux manches.

"Il y a toujours un goût de revanche. C'est le genre de match que j'ai envie de jouer", a dit Tsonga, 32 ans. "C'est un super joueur, il est jeune, il a faim, il est gaucher, il a tout pour réussir, mais je suis toujours là," a dit le Manceau, dernier Français en finale d'un Grand Chelem, il y a dix ans à Melbourne.

Quentin Halys était le seul "Frnchie" à être sorti du tableau des qualifications. Une première pour lui dans sa carrière. Opposé à Casper Ruud, lui-aussi issu des qualifications, le Français a livré un énorme combat. Qu'il a perdu au terme de 4h16 de bras de fer. L'un des espoirs du tennis français a succombé au 138e mondial, qui a deux ans de moins que lui et neuf places de moins à l'ATP. 

francetv sport @francetvsport

Open d'Australie