Jo-Wilfried Tsonga
Jo-Wilfried Tsonga | AFP

Open d'Australie: Tsonga et Simon en huitièmes de finale

Publié le , modifié le

Dans un duel franco-français, Jo-Wilfried Tsonga a eu raison de son compatriote Pierre-Hugues Herbert en trois sets 6-4, 7-6 (9/7), 7-6 (7/4), et valide son billet pour les huitièmes de finale de l'Open d'Australie. Tsonga, finaliste de l'édition 2008 et demi-finaliste en 2010, atteint la deuxième semaine pour la septième fois en neuf participations à l'Open d'Australie, le tournoi du Grand Chelem où il a obtenu ses meilleurs résultats. Gilles Simon est également passé aux dépens de l'Argentin Federico Delbonis (6-3, 6-2, 6-1), mais pourrait bien retrouver un certain Novak Djokovic au prochain tour. Roger Federer a quant à lui battu Grigor Dimitrov (6-4, 3-6, 6-1, 6-4).

Tête de série N.9, Tsonga aura fort à faire au prochain tour face au Japonais Kei Nishikori (N.7), qui a éliminé l'Espagnol Guillermo Garcia-Lopez en quatre manches. "Ce sera dur, a confirmé le Manceau. Nous nous sommes déjà rencontrés plusieurs fois et ça a toujours été serré", a précisé Tsonga qui est mené 4 à 2 dans ses duels avec le Japonais. Pour parvenir en huitièmes de finale, Tsonga a pu compter sur l'une de ses armes principales, à savoir un service puissant. Et il fallait bien cela ajouté à un mental d'acier pour museler le jeu spectaculaire de Herbert, celui_c ayant d'ailleurs concquis le public de la Margaret Court Arena.

Face à son remarquable adversaire, Tsonga a dû écourter les échanges tant que c'était possible, et au final, la tête de série N.9 a pu remporter pas moins de 53 points marqués en un seul coup de raquette: 23 aces et 30 services gagnants. "Je  savais qu'il jouait bien, mais je pensais qu'il serait moins constant. Avec un  jeu atypique comme le sien on peut gêner tout le monde", a expliqué Tsonga. De son côté, Herbert est parvenu à remettre dans le court l'engagement du N.10 mondial moins d'une fois sur deux. Face au 167e mondial qui est plus un spécialiste du double, Tsonga a nettement dominé dans le jeu de fond du court (40 points gagnés à 15).

Herbert impressionné par Tsonga

Herbert, qui s'était illustré l'an passé en remportant le double de l'US Open aux côtés de Nicolas Mahut a pris tous les risques pour conquérir le filet (63 montées, dont 41 réussies), mais au prix de nombreuses fautes directes (46 à 19). "Je suis arrivé avec la tension de jouer contre Jo. J'ai mis du temps pour trouver mes repères. C'est mon meilleur résultat en Grand Chelem. Maintenant  place au double (avec Nicolas Mahut)", a indiqué le natif de Schiltigheim.

Finaliste de l'édition 2008, Tsonga avait décidé de muscler son jeu d'entrée, réussissant d'emblée le break. Mais la mécanique s'est enrayée notamment dans la deuxième manche où il a dû sauver deux balles de set, à 4-5 puis dans le tie-break. Solide, le Manceau a finalement conclu dans le second jeu décisif après 2h 12 min d'un match de qualité. A 30 ans, Tsonga aimerait bien atteindre pour la quatrième fois de sa carrière les quarts de finale, ce qui ne lui est plus arrivé depuis 2013. "Je suis en deuxième semaine sans avoir laissé trop d'énergie en route. Je suis dans de bonnes conditions pour réussir quelque chose", a prévenu le 10e joueur mondial.

Gilles Simon se prépare à affronter Djokovic

Gilles Simon a parfaitement géré son match face à l’Argentin Federico Delbonis. Une victoire en 1h39 et trois sets (6-3, 6-2, 6-1). Le Français n’a pas dépassé les 15 fautes directes, contre 36 pour Delbonis. En atteignant les 8e, Simon fait mieux que la saison dernière où il s’était incliné au troisième tour contre David Ferrer. "J'ai tapé de mieux en mieux jusqu'à jouer à mon tout meilleur niveau. C'est inattendu vu la faible qualité de mon jeu il y a deux jours, mais c'est le match dont j'avais besoin", a dit Simon. Il affrontera le numéro un mondial Novak Djokovic au prochain match, sauf en cas d’improbable faux pas du Serbe face à l’Italien Andreas Seppi (N.28). "Il sera évidemment favori mais je peux être pénible à jouer aussi. Si je pensais que je n'avais aucune chance, je n'irais même pas sur le terrain", a lancé le Français, qui reste sur neuf défaites face au N.1 mondial.

Federer élimine Dimitrov

Roger Federer s'est également qualifié pour les 8e de finale en battant le Bulgare Grigor Dimitrov (6-4, 3-6, 6-1, 6-4). Le Suisse s'est montré hésitant, concédant le deuxième set à son adversaire (3-6) avant de se reprendre immédiatement dans la troisième manche (6-1). C'est sa 300e victoire dans un match d'un tournoi du Grand Chelem. Federer affrontera au prochain tour le Belge David Goffin, vainqueur de Dominic Thiem au troisième tour (6-1, 3-6, 7-6, 7-5). 

Résultats du 3e tour à Melbourne:
Novak Djokovic (SRB) bat Andreas Seppi (ITA) 6-1, 7-5, 7-6 (8/6)
Gilles Simon (FRA/N.14) bat Federico Delbonis (ARG) 6-3, 6-2, 6-1
Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.9) bat Pierre-Hugues Herbert (FRA) 6-4, 7-6  (9/7), 7-6 (7/4)
Kei Nishikori (JPN/N.7) bat Guillermo García-López (ESP/N.26) 7-5, 2-6,  6-3, 6-4
Roger Federer (SUI/N.3) bat Grigor Dimitrov (BUL/N.27) 6-4, 3-6, 6-1, 6-4
David Goffin (BEL/N.15) bat Dominic Thiem (AUT/N.19) 6-1, 3-6, 7-6 (7/2),  7-5

Romain Bonte