Open d'Australie: Tsonga déroule, Pouille déchante

Open d'Australie: Tsonga déroule, Pouille déchante

Publié le , modifié le

Diminué par le réveil de sa blessure à l’orteil, Lucas Pouille s’est incliné dès le premier tour à Mebourne. Le Français a subi la loi d’un jeune joueur prometteur issu des qualifications, le Kazakh Alexander Bublik (207e), en 1h44 et quatre manches décousues (6-0, 3-6, 6-3, 6-4). Il s’agit d’un coup d’arrêt pour Pouille qui avait atteint les quarts de finale à Wimbledon et New York à l’été 2016. En revanche, pas de souci pour Jo-Wilfried Tsonga qui a sorti le Brésilien Thiago Monteiro en trois sets (6-1, 6-3, 7-6).

Blessé à l’orteil du pied droit au 2e tour du tournoi de Brisbane début janvier, Lucas Pouille (22 ans) a vu sa douleur se réveiller lors de son entrée en lice à Melbourne Park. Opposé à Alexander Bublik, le Nordiste n’a pas été en mesure de tenir ses chances ce lundi. Après avoir concédé le premier set en seulement 18 minutes (6-0), Lucas Pouille s’est ressaisi dans le deuxième acte, luttant au courage et recollant au score (6-3). Mais la logique du moment a ensuite repris son cours avec un Bublik puissant et précis. Sûr de lui face à un joueur convalescent, ce qui n’est pas si évident pour un adolescent certes talentueux, le Kazakh d’origine russe (20 ans en juin prochain) a assuré comme un vieux briscard. Vainqueur de quatre rencontres consécutives –trois en qualifs avant celle-ci-, Bublik affrontera le Tunisien Malek Jaziri qui s’est défait du Japonais Go Soeda en trois petits sets.

Aucun match gagné à Melbourne

Révélation de la saison dernière où il était passé du 90e rang Mondial au top 20 en atteignant notamment les quarts à Wimbledon (battu par Tomas Berdych) et à l’US Open (sorti par Gaël Monfils), Lucas Pouille subit un vrai coup d’arrêt dans sa progression même s’il ne perdrait pas de points ATP puisqu’il n’a jamais franchi le premier tour en Australie en quatre participations. "Je m'y attendais un peu, mais j'avais envie d'essayer, même à 30 ou 40%. C'est un joueur un peu particulier, il pouvait commencer à faire des fautes. Ca ne m'a pas traversé l'esprit d'abandonner", a confié la tête de série N.16 qui va devoir prendre son temps avant de revenir et qui manquera le premier tour de la Coupe Davis début février au Japon. Cette entorse du gros orteil du pied droit (ligaments touchés) risque en tous cas de perturber son premier trimestre. 

Voir tous les résultats du 1er tour masculin

Bonne entame pour Tsonga

Jo-Wilfried Tsonga, de son côté, a assuré l’essentiel en disposant de Thiago Monteiro en quatre manches (6-1, 6-3, 6-7 (5/7), 6-2). Tsonga a eu un passage à vide dans le troisième set (19 fautes directes), manquant notamment des volées faciles dans le tie-break dont une qui aurait pu lui offrir une balle de match et qu’il a joué de façon trop dilettante. Mais le Manceau, qui n'a jamais paru en danger, a vite remis un coup de collier pour s’envoler dans le quatrième acte et se qualifier pour le deuxième tour où il aura pour adversaire le Serbe Dusan Lajovic (94e), tombeur du Français Stéphane Robert.

Grégory Jouin @GregoryJouin

Open d'Australie