Jo Wilfried Tsonga, Australie
Jo-Wilfried Tsonga | PAUL CROCK / AFP

Open d'Australie: Tsonga au 3e tour

Publié le , modifié le

Sous une chaleur accablante ayant obligé les organisateurs du tournoi à interrompre certains matches et à fermer les toits de la Rod Laver Arena et de la Hisense Arena, Jo-Wilfried Tsonga a été solide pour écarter le Brésilien Tomaz Bellucci, 129e joueur mondial, au terme de trois sets serrés au 2e tour de l'Open d'Australie (7-6 (8/6), 6-4, 6-4). Le Manceau affrontera son compatriote Gilles Simon ou le Croate Marin Cilic au 3e tour.

Le Français a eu la chance que les organisateurs décident de fermer le toit de son court, la Hisense Arena, à la fin du premier set, alors que la température avait encore une fois dépassé les 40°. Les matches sur les courts non couverts ont été suspendus jusqu'à au moins 17h00 locales (06h00 GMT). Après avoir bataillé pour remporter ce premier set contre un Bellucci qui vaut bien mieux que son classement actuel, puisqu'il a déjà appartenu au Top 30, Tsonga s'est retrouvé dans des conditions "indoor" qu'il apprécie particulièrement. La preuve? Il n'a plus perdu son service une fois le cours recouvert Il n'a eu dès lors aucun mal à conclure le match, d'autant plus que le Brésilien, passé par les qualifications, a montré d'évidents signes de fatigue.

"C'est complètement différent, la lumière n'est pas la même, la sensation avec la raquette est différente. C'était un avantage pour moi, j'aime ces conditions", a expliqué le Français au sujet de la différence entre un court ouvert et fermé. "J'ai beaucoup mieux joué qu'au premier tour, s'est satisfait la tête de série n°10. J'ai beaucoup mieux supporté la chaleur. Rien à voir avec le match que j'ai pu faire il y a deux jours". L'adversité va encore grimper d'un cran pour Tsonga, qui n'a pas concédé le moindre set en deux matches et qui affrontera au prochain tour son compatriote Gilles Simon (N.18) ou le Croate Marin Cilic, demi-finaliste à Melbourne en 2010.

Le tableau masculin de l'Open d'Australie

Plus d'infos à suivre

Jerome Carrere