Open d'Australie : Thiem vient à bout de Zverev et rejoint Djokovic en finale

Publié le , modifié le

Auteur·e : Leo Anselmetti
Dominic Thiem
L'Autrichien Dominic Thiem a dominé Alexander Zverev en demi-finale de l'Open d'Australie. | Manan VATSYAYANA / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Intraitable, Dominic Thiem a fait parler sa puissance pour se débarrasser d'Alexander Zverev en 4 sets (3-6, 6-4, 7-6, 7-6), 3 heures et 42 minutes de jeu. L'Autrichien, numéro 5 mondial, sera opposé à Novak Djokovic pour tenter de remporter le premier titre en Grand Chelem de sa carrière.

De la tension, des coups dévastateurs, des services surpuissants… cette deuxième demi-finale de l’Open d’Australie opposant le numéro 7 mondial Alexander Zverev au 5e, Dominic Thiem, a tenu toutes ses promesses (3-6, 6-4, 7-6, 7-6). La rencontre, accrochée, en témoignent les deux tie-break et les quasi 4 heures de jeu, a finalement tourné à l’avantage de l'Autrichien, implacable sur l'exercice, qui rejoint Novak Djokovic pour disputer la troisième finale de sa carrière en Grand Chelem, la première à Melbourne.

Zverev a du mordant

Alexander Zverev n’aurait pas pu mieux commencer la rencontre. Profitant de trop nombreuses fautes directes son adversaire, l’Allemand a breaké Dominic Thiem d’entrée de jeu. S’il n’a pas réussi à confirmer dans la foulée, bien bougé par la cadence infernale dictée par le numéro 5 mondial, Zverev a su se montrer patient, et surtout, pousser l’Autrichien à se frustrer devant des premières balles hyper précises (90%) pour conclure une première manche maîtrisée (6-3) en tout juste 40 minutes de jeu.

Mais Thiem a du répondant

Sauf qu'on ne sort pas Rafael Nadal d’un Grand Chelem pour rien. Et Dominic Thiem l'a parfaitement prouvée en se s'appuyant sur sa confiance acquise en quarts de finale pour renverser la tendance, et définitivement lancé ce bras de fer tant attendu. Un break confirmé d’entrée par un ace autoritaire (3-1), et voilà le numéro 5 mondial revenu sans forcer à une manche partout, non sans avoir gratifié la Rod Laver Arena de deux derniers points fantastiques (3-6), pour se replacer dans une deuxième partie de rencontre qui a été une bataille de tous les instants.

Roi du tie-break

Et le troisième set en a été le symbole. Se battant comme de véritables morts de faim, les deux joueurs ne se sont laissés aucune marge de manœuvre. Après deux balles de set sauvés à 5-4, Domininc Thiem a poussé son adversaire de 22 ans jusqu’au tie-break. Comment pouvait-il en être autrement ? Et à ce petit jeu-là, comme il l'a montré face à Rafael Nadal en quarts de finale, l'Autrichien est le plus fort. 

Impérial dans ce premier jeu décisif, débuté par un 3-0, le numéro 5 mondial n'a jamais laissé le moindre espoir à Zverev, qui semblait plier un peu plus sous chaque coup droits de son aîné. Etait-ce le stress d'une première demi-finale en Grand Chelem ou une véritable domination de Thiem ? Quoi qu'il en soit, l'Allemand de 22 ans s'est montré bien trop passif pour espérer mieux que jouer sa survie dans une quatrième manche. 

Mais, malheureusement pour lui, l'histoire s'est répétée à l'identique. Entre un Dominic Thiem dévastateur en fond de court et un Alexander Zverev plein d'ingéniosité, il n'a pas été possible aux deux hommes de se départager avant de devoir en passer par un nouveau tie-break. Et une nouvelle fois, c'est le bourreau de Rafael Nadal qui a marqué les trois premiers points, pour s'offrir une troisième finale en Grand Chelem. Une toute première à Melbourne, après deux défaites lors des dernières éditions de Roland-Garros. Qui sait, l'air de Melbourne lui portera peut-être plus chance que celui de Paris ?

à voir aussi Open d'Australie : Novak Djokovic maîtrise Roger Federer et disputera une 8e finale à Melbourne Open d'Australie : Novak Djokovic maîtrise Roger Federer et disputera une 8e finale à Melbourne