La Roumaine Simona Halep
La N.1 mondiale roumaine Simona Halep | AFP - PETER PARKS

Open d'Australie - Simona Halep, victorieuse homérique de Kerber, arrache sa place pour une finale inédite contre Wozniacki

Publié le , modifié le

La finale du tableau féminin de l’Open d’Australie sera totalement inédite, et opposera deux joueuses qui courent après leur premier sacre en Grand Chelem. Pour sa troisième finale en carrière, Caroline Wozniacki, tombeuse de Mertens, retrouvera Simona Halep, elle-aussi pour sa 3e finale en Grand Chelem. La Roumaine a remporté un combat homérique contre Angélique Kerber. L’Allemande, titrée ici en 2016, a laissé passer deux balles de match en toute fin de rencontre pour s’incliner 6-3, 4-6, 11-7. Après deux finales perdues à Roland-Garros, la N.1 mondiale a donc une 3e opportunité de conquérir une couronne majeure. Mais ce sera contre la Danoise qui l’a battue en finale du dernier Masters, et l’a vaincue à quatre reprises en six matches, dont les trois derniers duels. Avec la place de N.1 mondiale en jeu.

Un combat incroyable. Une intensité phénoménale. Une guerre des nerfs. La demi-finale entre Angélique Kerber et Simona Halep a tenu ses promesses. La fin de match n'en est que l'illustration. Un dénouement à suspense, un bras de fer que personne n'a voulu perdre. Quitte à faire à genoux les points, sans jamais avoir cessé de frapper la balle de toutes leurs forces.

La Roumaine servait alors pour remporter le match (6-3), mais se faisait débreaker au terme d'un point incroyable. Au jeu suivant, elle faisait appel au hawk-eye qui contredisait l'annonce du juge de ligne, et lui offrait deux balles de match sur le service adverse. Mais elle laissait passer ses deux opportunités. Et derrière, c'est l'Allemande qui avait deux balles pour égaliser à (5-5). Après plus de 1h50 de jeu, la tension était à son comble.

Finalement, sur la 3e chance, Kerber revenait à (5-5). Tout était à refaire pour la N.1 mondiale. Qui en plus se faisait breaker juste après. Du coup, à (6-5) contre elle, Simona Halep devait à son tour sauver deux balles de match. Et à son tour, elle reprenait le service de son adversaire, au terme d'un point homérique. Et reprenait l'avantage (7-6). Chaque échange était un combat. Chaque balle une guerre.

La place de N.1 mondiale en jeu

Simona Halep avait une nouvelle balle de match à (8-7), mais Kerber la sauvait encore. Entre la première balle de match, disputée au bout de 1h50 de jeu, et l'ultime, victorieuse de Simona Halep, il se sera passée près de 30 minutes. Au bout de 2h21 de match, de suspense et d'énorme intensité, Simona Halep pouvait lever les bras vers le ciel. la voilà de nouveau en finale d'un Grand Chelem.

La place de N.1 mondiale sera dans les mains de la gagnante. Un bonus en plus d'un premier titre en Grand Chelem.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze

Open d'Australie