Open d'Australie : Paire s'en sort, Humbert, Mannarino, Halys et Moutet out

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Benoît Paire au premier tour de l'Open d'Australie, le 21 janvier 2020
Benoît Paire au premier tour de l'Open d'Australie, le 21 janvier 2020 | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Ce début d'Open d'Australie est bien difficile pour les Tricolores dans le tableau masculin. Pour le moment, seul Benoît Paire a validé son billet lors de cette deuxième journée pendant laquelle pas moins de 17 des 18 Français engagés sont programmés. D'autres ont eu moins de chance comme Ugo Humbert, Adrian Mannarino, Corentin Moutet, Quentin Halys, Elliot Benchetritt et Hugo Gaston.

à voir aussi Open d'Australie : Revivez la 2e journée à Melbourne Open d'Australie : Revivez la 2e journée à Melbourne

Cette deuxième journée a bien mal débuté pour les Français. A l'exception de Benoît paire, les autres Tricolores ont souffert sur les courts australiens à l'instar de Ugo Humbert (43e mondial), vainqueur de son premier titre ATP samedi à Auckland, mais qui s'est incliné d'entrée mardi après 3h24 d'un combat acharné face au local John Millman (7-6 (7/3), 6-3, 1-6, 7-5). "Je suis touché, ce n'est pas facile. C'est le tennis, on peut passer en quelques jours d'une superbe victoire à un très mauvais match donc je suis très déçu. Je m'attendais à faire mieux, je voulais faire mieux", a-t-il regretté après avoir chuté face au 47e mondial.

Le seul premier set a duré une heure et quart et le dernier 59 minutes! Mais le Français de 21 ans, qui avait atteint les 8es de finale à Wimbledon l'an dernier, ne fera pas mieux à Melbourne qu'en 2019 où il n'avait pas non plus dépassé le premier tour. Au bord des larmes en conférence de presse, Ugo Humbert n'a pas cherché d'excuse. "J'étais complètement apte pour jouer, même plus longtemps s'il le fallait. J'étais prêt. Là tout de suite c'est très dur à encaisser car c'était vraiment un objectif. Je veux bien jouer sur les tournois du Grand Chelem et aujourd'hui je n'ai vraiment pas été bon", a estimé le Français. Au prochain tour, Millman affrontera le Polonais Hubert Hurkacz (31e).

Moutet dépassé, Paire fait du Paire

Corentin Moutet a également été dépassé. Le 70e mondial a été logiquement mais sèchement battu par l'ex-N.3 mondial Marin Cilic (aujourd'hui 39e) 6-3, 6-2, 6-4. Idem pour Adrian Mannarino (44e) dépassé par Dominic Thiem (5e) 6-3, 7-5, 6-2. Paire, lui, a fait du Paire... Entre une douleur à l'intérieur de la cuisse droite et des montagnes de fautes directes (75 au total contre 48 à son adversaire), le N.21 à l'ATP a mis près de 3h30 pour s'imposer face à Cedrik-Marcel Stebe (154e) 6-4, 3-6, 6-3, 6-7 (2/7), 6-0.

"Frappe la balle, frappe la balle, allez, allez!" Que d'invectives lui a-t-il fallu pour prendre le dessus. Des "applique-toi!", des "c'est quoi cette main!" hurlés tantôt pour se critiquer, parfois plus vertement encore, tantôt pour s'encourager. Au bout du compte, l'Avignonnais de 30 ans, finaliste à Auckland samedi dernier, jouera le 2e tour à Melbourne pour la première fois depuis 2017, lorsqu'il avait atteint le 3e tour, son meilleur résultat dans le Majeur australien, déjà atteint en 2014.

Dans un autre registre, ​​​​​Quentin Halys a bien failli lui aussi valider son ticket pour le deuxième tour. Mais au terme d'un match intense, le joueur issu des qualifications est tombé face au Serbe Filip Krajinovic 7-6, 7-6, 3-6, 4-6, 7-5. Et cette rencontre ne s'est vraiment pas jouée à grand chose. Quelques détails, comme ce revers qui tombe juste derrière la ligne et cette pluie qui a interrompu la partie et coupé le rythme. Après 3h54 d'un rude combat, Halys a dû se rendre à l'évidence : il n'affrontera pas Roger Federer au prochain tour.

Benchetritt et Gaston sortis

De même, Elliot Benchetritt a été balayé par le Japonais Yuichi Sugita en 1h15. Issu des qualifications, 6-2, 6-0, 6-3. Le Français qui n'a remporté que 39% de ses points sur sa première balle de service (contre 85%), s'est montré bien trop irrégulier pour tirer son épingle du jeu.
Hugo Gaston a fait honneur à son invitation. Même si le succès n'est pas au rendez-vous, le 247e mondial a donné du fil à retordre à  Jaume Munar. L'Espagnol (90e à l'ATP) a été contraint de disputer quatre manches et eu besoin de 11 balles de match pour passer 7-5, 5-7, 6-0, 6-3.

France tv sport francetvsport