Le joueur serbe Novak Djokovic
Le joueur serbe Novak Djokovic | AFP - PAUL CROCK

Open d'Australie : Novak Djokovic éliminé au deuxième tour par Denis Istomin

Publié le , modifié le

Novak Djokovic a été éliminé au deuxième tour de l'Open d'Australie par l'Ouzbek Denis Istomin (117e mondial) en cinq manches, 7-6 (10/8), 5-7, 2-6, 7-6 (7/5), 6-4 et 4h50 de jeu. Six fois vainqueur et double tenant du titre à Melbourne, Novak Djokovic quitte un Grand Chelem au deuxième tour, pour la première fois depuis Wimbledon 2008. Au troisième tour, Istomin affrontera l'Espagnol Pablo Carreno-Busta qui a dominé le Britannique Kyle Edmund en trois manches 6-2, 6-4, 6-2.

Marat Safin à Wimbledon en 2008. Une autre époque. Depuis neuf ans et sa défaite à Londres face au Russe au deuxième tour, Novak Djokovic n'avait plus quitté un Grand Chelem aussi tôt. Mais à Melbourne, chez lui, là où il compte déjà six victoires, il a pris la porte au deuxième tour face au 117e joueur mondial, l'Ouzbek Denis Istomin. C'est un coup de tonnerre qui a fendu le ciel australien ce jeudi. Personne ne pouvait s'y attendre. Car le numéro 2 mondial restait sur un titre à Doha où il avait battu en finale le numéro 1 mondial Andy Murray. Car en Australie cette année, Djokovic pouvait entrer dans l'histoire en devenant le premier homme à gagner sept fois. Car Istomin ne constituait pas une menace pour le Serbe qui l'avait battu lors de leurs cinq précédentes confrontations. Et enfin car Djokovic n'avait jamais été sorti en Grand Chelem par un joueur classé au-delà du Top 100.

Djokovic à côté de ses pompes

Novak Djokovic restait sur 15 victoires en Australie depuis 2015. Depuis 2011 - année de son deuxième titre - il n'avait perdu qu'une seule fois en 41 matches (défaite en 1/4 de finale face à Wawrinka en 2014) pour cinq titres en six éditions. Mais Denis Istomin a mis fin à cette incroyable série au terme d'un combat où Djokovic a craqué dans les deux tie-break, au premier et quatrième set. Abandonné par son service (9 doubles-fautes, 58% de première balle), coupables d'un grand nombre d'erreurs (72), il a permis à l'Ouzbek d'y croire, un Istomin dont les meilleurs résultats en Grand Chelem sont deux 8e de finale à Wimbledon 2012 et US Open 2013. Efficace dans les moments chauds (11 balles de break sauvées), Istomin s'est appuyé sur son service (17 aces) pour faire tomber le Serbe.

Doute

Il l'a fait douter en empochant la première manche après un jeu décisif à couteaux tirés (10/8) et en se procurant deux balles de 2 sets à 0. A deux sets à un pour le Serbe, on pensait celui-ci lancé vers la victoire. Mis en confiance après sa victoire en trois sets au premier tour contre Fernando Verdasco, Djokovic n'a pourtant pas réussi à enfoncer le clou. Trop passif en fond de court, il a semblé retombé dans les errements qui l'accompagnent depuis son titre à Roland-Garros en 2016. Sur les trois derniers Grand Chelem, Djokovic a disputé une finale - perdue - à l'US Open et reste sur deux éliminations précoces (3e tour à Wimbledon et 2e tour à l'Open d'Australie). 

Benoit Jourdain @BenJourd1

Open d'Australie