Open d'Australie : Nadal se sort du piège Kyrgios et défiera Thiem en quarts de finale

Publié le , modifié le

Auteur·e : Clément Pons
Rafael Nadal.

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le numéro un mondial Rafael Nadal s'est sorti du piège tendu par Nick Kyrgios en 8es de finale de l'Open d'Australie (6-3, 3-6, 7-6, 7-6). L'Espagnol a été accroché par l'Australien mais est parvenu, tout en rigueur et en autorité, à prendre le dessus sur le fantasque Australien - qui pourra regretter ses choix dans le tie-break du 3e set. Nadal défiera Dominic Thiem en quarts de finale.

C'était une affiche que tout le monde attendait avec excitation. Et le public - privilégié - de la Rod Laver Arena n'a pas été déçu. Le combat entre Rafael Nadal et Nick Kyrgios a tenu toutes ses promesses. Au final le numéro un mondial, parfois vraiment bousculé, est parvenu à faire respecter son statut en l'emportant en quatre manches (6-3, 3-6, 7-6, 7-6) et plus de 3h30 de jeu.

L'hommage de Kyrgios à Kobe ne lui a pas porté chance

Rivaux sur comme en dehors du court, les deux hommes représentent deux visions du tennis diamétralement opposées, et ce n'est pas nouveau. L'autoritaire numéro un mondial espagnol ne laisse jamais rien au hasard, que ce soit de ses bouteilles d'eau à ses lassos en coup droit qui rendent fou chacun de ses opposants. Rigueur, maîtrise, ce sont deux points forts qui caractérisent le Majorquin. En ce qui concerne Kyrgios... c'est tout l'inverse, ou presque. Excentrique, exubérant, l'Australien est l'antithèse du jeu tout en contrôle. Avec lui, ça passe ou ça casse. Et ce lundi, malheureusement pour les amateurs d'un peu de folie dans un sport souvent stéréotypé, ça a cassé.

Apparu sur le court avec le maillot floqué du numéro 8 de Kobe Bryant, Nick Kyrgios a rendu hommage à la légende des Lakers tragiquement décédée dimanche. Une image évidemment reprise en masse sur les réseaux sociaux et qui témoigne de l'affection de longue date du joueur pour le Black Mamba.

à voir aussi Open d'Australie : Kyrgios avec le maillot de Kobe Bryant avant de défier Nadal Open d'Australie : Kyrgios avec le maillot de Kobe Bryant avant de défier Nadal

Le tie-break du troisième set, le tournant du match ?

Logiquement dominé dans le premier set par un Nadal très concentré et sûr de son fait, Kyrgios a parfaitement réagi dans la deuxième manche, s'appuyant sur de grosses premières balles et un service qui a mis à mal l'Espagnol. Puis arrive le combat, le vrai de vrai, dans le troisième set, ponctué par un tie-break sous tension. Les deux hommes se rendent coup pour coup. Nerveux, Kyrgios sacrifie même l'une de ses raquettes. La première et la dernière de la partie.

Mais le tournant du match se trouve peut-être à 5-5. Sur un deuxième service, l'Australien tente l'ace. La balle ne prend pas la ligne. 6-5 Nadal. Et si l'Espagnol gâche une première occasion avec une double faute, il reste devant et parvient finalement à prendre le dessus. L'avantage de deux manches à une pour le numéro un mondial rend forcément les choses plus compliquées...

Nadal au métier

Kyrgios breaké d'entrée de quatrième set, on pouvait penser que le match allait tourner court. Mais l'Australien a une nouvelle fois fait preuve de ressources physiques insoupçonnées. Ses coups de canon en coups droit lui ont permis de refaire son retard, poussant l'Espagnol dans un autre tie-break. 

Très accroché, ce jeu décisif basculera une nouvelle fois en faveur du Majorquin sur un nouveau choix douteux de Kyrgios : à 4-3 Nadal, l'Australien tente une amortie évitable sur un point dont il avait la parfaite maîtrise. La balle reste dans le filet. 5-3. Nadal conclura peu après sur son service.

Le numéro un mondial retrouvera Dominic Thiem (n°5) en quarts de finale.

à voir aussi Open d'Australie : fin de parcours pour Gaël Monfils, dominé par Dominic Thiem en 8es de finale Open d'Australie : fin de parcours pour Gaël Monfils, dominé par Dominic Thiem en 8es de finale