Rafael Nadal
Rafael Nadal | AFP

Open d'Australie: Nadal déroule face à Baghdatis

Publié le , modifié le

Tombé au premier tour l'an passé, Rafael Nadal (N.9) a démontré face à Marcos Baghdatis qu'il avait cette fois de belles ambitions à l'Open d'Australie en s'imposant facilement 6-3, 6-1, 6-3. Au troisième tour, l'Espagnol devra se frotter à l'Allemand Alexander Zverev (tête de série N.24), tombeur de l'Américain Francis Tiafoe (6-2, 6-3, 6-4). S'imposant en 2h13 face au Chypriote dans la Rod Laver Arena, le Majorquin n'a pas encore cédé le moindre set depuis le début du tournoi et a visibelemnt retrouvé son coup droit dévastateur (16 coups gagnants).

L'élimination face à Fernando Verdasco (7-6, 4-6, 3-6, 7-6, 6-2) il y a tout juste un an n'est plus qu'un mauvais souvenir pour Nadal, soucieux d'oublier une saison catastrophique en Grand Chelem. L'ancien N.1 mondial qui n'a plus accédé à une finale d'un majeur depuis son titre à Roland-Garros en 2014 entend bien clamer haut et fort qu'il n'a plus sa place dans le gratin du tennis mondial. Sa blessure au poignet guérie et Novak Djokovic d'ores et déjà éliminé, Nadal peut désormais prétendre à un deuxième sacre à Melbourne, après celui de l'édition 2009.

Egalement finaliste malheureux en 2012 et 2014, l'enfant de Manacor s'était dit "en forme et content d'être de retour sur le circuit" après son premier match victorieux face à l'Allemand Florian Mayer (6-3, 6-4, 6-4). Au troisième tour, il retrouvera un autre Allemand dont il devra se méfier. S'il avait lui aussi été sorti dès le premier tour de la première levée du Grand Chelem, Zverev a connu une année 2016 très prometteuse. A seulement 19 ans et déjà trois titres en poche sur le circuit professionnel, la tête de série N.24 fait partie des joueurs qui ont le vent en poupe. Les deux hommes se sont déjà rencontrés une fois, c'était en 16e de finale à Indian Wells, et l'Espagnol s'était imposé non sans avoir perdu une manche (6-7, 6-0, 7-5)...