Gael Monfils
Gael Monfils | PAUL CROCK / AFP

Open d'Australie: Monfils défiera Nadal

Publié le , modifié le

Gaël Monfils s'est qualifié pour le troisième tour de l'Open d'Australie en dominant en trois sets l'Américain Jack Sock, 7-6 (7/2), 7-5, 6-2. Le Français affrontera au prochain tour le numéro 1 mondial, Rafael Nadal. Un autre Français Stéphane Robert s'est qualifié pour le 3e tour. Le joueur âgé de 33 ans s'est défait en quatre sets du Polonais Michal Prysiezny, 7-6 (7/3), 6-1, 6-7 (3/7), 6-1.

Comme au premier tour face à Ryan Harrisson, Gaël Monfils n'a eu besoin que de trois sets. Contre un autre américain, Jack Sock, 95e joueur mondial, "la Monf'" a joué sur ses points forts. Le service évidemment (13 aces) et une agressivité de tous les instants. "J'ai pas trop mal servi, a-t-il commenté à la fin de la rencontre, j'ai gardé mon état d'esprit agressif". La tête de série numéro 25 aurait pu s'épargner quelques efforts en étant plus réaliste sur ses balles de break, mais Monfils ne serait pas Monfils sans sa faculté à faire le show. Il a encore régalé le public australien avec de très beaux coups à l'image de son smash de défense au coeur du 2e set. "J'étais un peu plus cool aujourd'hui, un peu plus souriant, ça m'a peut-être desservi" a-t-il souri au micro d'Eurosport. Il lui faudra sûrement être plus concentré pour son prochain match puisqu'il affrontera le numéro 1 mondial Rafael Nadal, tombeur de l'Australien Thanasi Kokkinakis. Il a croisé l'ESpagnol à Doha où il a concédé sa 9e défaite face à l'Espagnol en 11 rencontres. "Je l'ai joué il y a deux semaines déjà. Donc après, de retrouver Rafa en Grand Chelem, ça fait plaisir", a-t-il avoué. "J'ai deux jours pour y penser, on verra", a évacué le Français qui est passé entre les gouttes qui sont tombées sur l'Australie - grâce au toit de la Hisense Arena -, chassant les grosses chaleurs qui régnaient depuis le début de la quinzaine. 

Robert, première

Stéphane Robert, lui, a subi le climat australien. La chaleur et un premier arrêt dans le deuxième set, puis la pluie et un nouvel arrêt. Des contretemps pour le joueur de 33 ans qui a eu besoin de 4 sets pour se défaire de Michal Przysiezny. La perte du troisième set au jeu décisif n'aura fait que retarder l'échéance pour le Polonais, 64e mondial, qui s'est écroulé dans le quatrième sous les coups du Français. Aidé par son service (4 aces au 4e), il a conclu tranquillement après 2h38 de match. Le 119e joueur mondial s'offre ainsi pour la première fois un 3e tour en Grand Chelem avec un réel espoir de poursuivre sa route puisqu'il affrontera le Slovaque Martin Klizan, 106e mondial, un autre "lucky loser" issu des qualifications. "Ma partie de tableau est décimée, c'est à moi d'être fort pour en profiter. J'y crois" a-t-il conclu. "On est au troisième tour d'un Grand Chelem et ça va être un match intéressant".

Le tableau masculin de l'Open d'Australie