Open d'Australie : Medvedev attend Rublev, les Américaines en force, ce qu'il faut retenir de la journée à Melbourne

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Daniil Medvedev
Le Russe Daniil Medvedev s'est qualifié pour la première fois de sa carrière en quart de finale de l'Open d'Australie, le 15 février. | DAVID GRAY / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Daniil Medvedev n'a pas fait dans la dentelle dans la nuit de dimanche à lundi 15 février. Le numéro 4 mondial a été expéditif et s'est qualifié pour son premier quart de finale à l'Open d'Australie. Rafael Nadal y sera également, pour la treizième fois de sa carrière. Il y retrouvera Stefanos Tsitsipas, qualifié sans jouer après le forfait de Matteo Berrettini. Chez les dames, les Américaines dominent. Après Jessica Pegula (61e), Jennifer Brady s'est elle aussi qualifiée.

• Medvedev expéditif 

6-4, 6-2, 6-3 en 89 minutes : Daniil Medvedev n'a pas traîné face à l'Américain Mackenzie McDonald, le moins bien classé des huitièmes de finaliste, retombé des portes du top 50 au 192e rang mondial. Ni perdu son calme, comme ça avait été le cas au tour précédent, quand Filip Krajinovic (33e) remontait de deux sets zéro à deux sets partout. Avec 29 points gagnants pour seulement 15 fautes directes, la feuille de stats du Russe est excellente. Sa dynamique du moment aussi : à cheval sur 2020 et 2021, Medvedev, vainqueur du Masters 1000 de Paris et du Masters en fin de saison dernière, puis de l'ATP Cup avec la Russie début février, en est désormais à dix-huit victoires consécutives.

En quarts de finale pour la première fois à Melbourne, le Russe considère que "c'est une grande réussite". Mais "j'en veux tout le temps plus, bien sûr", ajoute le finaliste de l'US Open 2019 et demi-finaliste de l'édition 2020 du Grand Chelem new-yorkais. L'attend désormais un duel 100% russe puisque Andrey Rublev (8e) a, lui, bénéficié de l'abandon du Norvégien Casper Ruud (28e) après deux sets (6-2, 7-6).

Pour la première fois dans l'ère Open, trois joueurs russes figurent ainsi parmi les huit derniers en course dans un tournoi du Grand Chelem, l'inattendu Aslan Karatsev, 114e mondial et issu des qualifications, s'y étant fait une place dès dimanche.

à voir aussi Open d'Australie : la surprise Muchova, les victoires russes, revivez les huitièmes de finale Open d'Australie : la surprise Muchova, les victoires russes, revivez les huitièmes de finale

• Nadal en quarts sans perdre le moindre set

Rafael Nadal a dominé Fabio Fognini en trois sets et 2h19 de jeu (6-3, 6-4, 6-2). Le numéro 2 mondial n'a laissé aucune chance à son adversaire italien, qui n'a pas montré son meilleur tennis, et se qualifie en quarts de finale sans avoir perdu le moindre set. Inquiet quant à l'état de son dos depuis le début du tournoi, le Majorquin a semblé à l'aise lundi matin. "C'est une victoire importante pour ma confiance, je suis content que mon dos aille mieux", s'est-il réjoui. Pour son treizième quart de finale à Melbourne, Rafael Nadal affrontera Stefanos Tsitsipas, qualifié sans jouer après le forfait de l'Italien Matteo Berrettini.

• Berrettini forfait avant son huitième

L'Italien Matteo Berrettini (10e), qui s'était blessé aux abdominaux au tour précédent, a déclaré forfait avant son huitième de finale contre Stefanos Tsitsipas (6e). Berrettini avait en effet ressenti une douleur abdominale samedi 13 février à la fin de son match du troisième tour contre Karen Khachanov (20e). Il avait quand même réussi à s'imposer 7-6 (7/1), 7-6 (7/5), 7-6 (7/5). "Je ne sais pas ce qu'il s'est passé, mais j'ai senti une douleur sous mes côtes (à gauche). Le 'physio' a dit qu'il n'y avait pas d'élongation, que ce devait être un petit problème musculaire", avait expliqué l'Italien sur le coup. "Ça me faisait mal, surtout au service, et j'ai perdu un peu de concentration. Je menais deux sets à zéro, je jouais bien, j'étais sur mon élan et soudain j'ai eu cette douleur", avait-il ajouté. 

• Quart féminin 100% Américain

"Rendez-vous au prochain tour Jen", a écrit Jessica Pegula (61e) à destination de sa compatriote Jennifer Brady (24e) sur la caméra que tous signent une fois la victoire acquise. "Je t'attends Jess", lui a répondu Brady environ deux heures plus tard. Brady-Pegula est donc l'affiche d'un quart de finale 100% américain. La première, qui s'est révélée en atteignant le dernier carré de l'US Open en septembre dernier, a dominé 6-1, 7-5 la Croate Donna Vekic (33e), diminuée par un genou droit douloureux, et largement bandé au début du second set.

La seconde, elle, a surmonté un passage à vide dans la deuxième manche pour venir à bout de la N.5 mondiale Elina Svitolina 6-4, 3-6, 6-3. Elle en est récompensée par son tout premier quart de finale en Grand Chelem, à 26 ans. Ce succès contre Svitolina est le premier de sa carrière face à une joueuse du top 10. Avant cette quinzaine australienne, jamais Pegula n'avait atteint la deuxième semaine en Grand Chelem. 

• Karolína Muchová, premier quart de finale... face à Barty

Karolína Muchová, 27e mondiale, s'est qualifiée pour les quarts de finale à Melbourne, en éliminant la Belge Elise Mertens 7-6, 7-5. La Tchèque de 24 ans s'est offert, pour la première fois de sa carrière, une qualification en quart de finale à l'Open d'Australie. D'ailleurs, en Grand chelem, la jeune joueuse a déjà fait trembler le Top 20 à de nombreuses reprises. Sur dix matches contre une Top 20, Muchová compte six victoires pour quatre défaites. De solides statistiques qu'elle devra mettre à profit pour tenter de l'emporter contre sa prochaine adversaire, et non des moindres, la numéro 1 mondiale Ashleigh Barty, qui n'a laissé aucune chance à Shelby Rogers, 57e mondiale, 6-3,6-4.

-

France tv sport francetvsport