Tiafoe
Frances Tiafoe va affronter Rafael Nadal lors de son premier quart de finale en Grand Chelem. | DAVID GRAY / AFP

Open d'Australie : Kvitova-Barty, Nadal-Tiafoe... Dernier carré en ligne de mire

Publié le

Nous y sommes. Place aux quarts de finale ! Au programme de ce mardi, deux matches alléchants. Petra Kvitova ouvrira les hostilités de la session de nuit de la Rod Laver Arena face à la dernière Australienne toujours qualifiée : Ashleigh Barty. Puis, côté messieurs, l’inévitable Rafael Nadal fermera le bal contre le jeune américain Frances Tiafoe, véritable révélation de l’Open d’Australie. A ne manquer sous aucun prétexte.

Kvitova – Barty : Dernière chance pour l’Australie

Comme un air de revanche. Seule représentante locale toujours en lice, l’Australienne Ashleigh Barty, 15e joueuse mondiale, aura à cœur de briller face à la Tchèque Petra Kvitova, 6e du classement WTA. La raison remonte au 12 janvier, en finale du tournoi WTA de Sydney, à trois petits jours du Grand Chelem australien. Après avoir fait craquer Ostapenko, Halep et Mertens, Ashleigh Barty n’a pas réussi à passer l’épreuve Kvitova pour gagner chez elle et a dû s’incliner en 3 sets (1-6, 7-5, 7-6) et quasiment 2h30 de jeu. Une défaite amère pour la native d’Ipswich qui va tenter de faire oublier cet affront lors du premier quart de finale en Grand Chelem de sa carrière.

Seul hic, elle ne l’a jamais battue, en trois confrontations sur le circuit. Autant dire que Petra Kvitova ne compte pas faire de la Rod Laver Arena la première enceinte sur laquelle sa belle série prenne fin. Autre source de motivation, la Tchèque ne s'est plus hissée dans le dernier carré d'un Grand Chelem depuis 2014 et sa victoire à Wimbledon face à la Canadienne Eugénie Bouchard (6-3, 6-0). Tombeuse de Rybarikova, Begu, Bencic et Anisimova sans lâcher le moindre set, Petra Kvitova a le vent en poupe.

Nadal – Tiafoe : Choc générationnel

C’est une montagne qui attend la révélation du tournoi. Le jeune américain Frances Tiafoe, qui a soufflé ses 21 bougies dimanche dernier, va connaître le premier quart de finale en Grand Chelem de sa jeune carrière. "Ça représente beaucoup pour moi. J'ai travaillé comme un chien pour ça. J'avais dit il y a dix ans à mes parents que je deviendrais joueur professionnel, que ça changerait ma vie et la leur, et m’y voilà. Je n'arrive pas à y croire", a-t-il lâché, gagné par l'émotion après sa victoire au mental face au 21e joueur mondial, le Bulgare Grigor Dimitrov (7-5, 7-6, 6-7, 7-5). Son premier exploit.

Mais de l’autre côté du court, il y aura Rafael Nadal. L’Espagnol, 2e joueur mondial, n'a laissé aucun set en route jusque-là, balayant coup sur coup les trois Australiens Duckworth, Ebden et De Minaur avant de se qualifier pour son sixième quart de finale consécutif en Grand Chelem en ne laissant aucune chance au Tchèque Tomas Berdych (6-0,  6-1, 7-6). C’est peu dire qu’après l'élimination du Suisse Roger Federer, l’homme aux 11 Roland-Garros s'impose comme un très grand favori pour le titre à Melbourne, tournoi qu’il a déjà remporté en 2009.

Frances Tiafoe n’a encore jamais croisé la route de Rafael Nadal. Et si la marche s’avère trop haute pour le natif d’Orlando, il aura au moins gagné le respect de ses pairs. Ainsi que le titre honorifique d'être devenu le premier américain depuis Andy Roddick (2010) a disputer un quart de finale de Grand Chelem. En plus d’une entrée dans le Top 30 mondial. L’avenir lui appartient.

Le programme des quarts de finale : 

Tableau féminin : 

A. Palyuchenkova - D. Collins
P. Kvitova - A. Barty
S. Williams - K. Pliskova
N. Osaka - E. Svitolina

Tableau masculin : 

R. Bautista Agut - S. Tsitsipas
R. Nadal - F. Tiafoe
L. Pouille - M. Raonic
N. Djokovic - K. Nishikori