Open d'Australie : Kristina Mladenovic stoppée net au 3e tour, plus de Français en lice

Publié le , modifié le

Auteur·e : Quentin Ramelet
Kristina Mladenovic déçue lors de sa défaite au 3e tour de l'Open d'Australie
Kristina Mladenovic déçue lors de sa défaite au 3e tour de l'Open d'Australie. | PAUL CROCK / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Dernière joueuse tricolore en lice à Melbourne, Kristina Mladenovic a été sèchement battue dans la nuit de vendredi à samedi lors du troisième tour de l'Open d'Australie. Face à l'Américaine et 61e mondiale, Jessica Pegula, la Française a été débordée du début à la fin, et finalement éliminée en 1h08 (6-2, 6-1).

C'est terminé ! Kristina Mladenovic (50e) a été stoppée net 6-2, 6-1 par l'Américaine Jessica Pegula (61e) au troisième tour de l'Open d'Australie, en seulement 68 minutes, samedi à Melbourne. Mladenovic (27 ans) était la dernière Française en lice, tableaux féminin et masculin confondus. A 26 ans, Pegula se hisse, elle, pour la première fois de sa carrière en huitièmes de finale en Grand Chelem. Elle y défiera la N.5 mondiale Elina Svitolina.

Pourtant bien entrée dans son match, "Kiki" a été rapidement étouffée par la cadence irrésistible de Pegula, aussi bien en coup droit qu'en revers. L'Américaine a signé un premier break blanc dès le troisième jeu, puis empoché la première manche en 35 minutes après un second break. Jamais Pegula n'a laissé respirer Mladenovic. Breakée d'entrée dans le deuxième set, la Française s'est employée, notamment en défense, pour recoller à un jeu partout.

Une semaine encourageante pour Mladenovic

Mais l'Américaine, pas maladroite non plus en toucher, a continué d'imposer son rythme et de distribuer ses frappes sèches sans sourciller pour remporter les cinq derniers jeux de la partie. "Je savais que ça allait être comme ça, a admis la Française à l'issue de la rencontre. Elle m'avait également battue assez sèchement la semaine avant l'Open d'Australie. J'avais eu énormément de difficultés par rapport à la vitesse de sa balle et ses frappes à plat, je ne savais pas du tout quoi faire. (...) J'ai proposé une meilleure prestation qu'il y a dix jours, et elle encore plus. Elle était très agressive. J'explosais avant, j'étais débordée avant, je n'ai pas su trouver de solutions, j'ai essayé des slices, des balles hautes, de frapper plus fort. Mais elle avait réponse à tout."

Ce troisième tour reste néanmoins une éclaircie pour Mladenovic. Elle n'avait plus atteint ce stade de la compétition en Grand Chelem depuis deux ans et demi (Wimbledon 2018, ndlr). Tout comme elle n'avait plus remporté deux matches de suite sur le circuit principal depuis octobre 2019, à Moscou. Pour autant, Mladenovic court après une deuxième semaine en Grand Chelem depuis près de quatre ans (Roland-Garros 2017, ndlr).

-

Avec AFP

à voir aussi Open d'Australie : revivez la sixième journée à Melbourne Open d'Australie : revivez la sixième journée à Melbourne