Open d'Australie juniors : Harold Mayot remporte la finale 100% française face à Arthur Cazaux et devient numéro un mondial

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Harold Mayot

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Harold Mayot, qui fêtera ses 18 ans mardi, s'est offert un joli cadeau d'anniversaire samedi en remportant l'Open d'Australie juniors au terme d'une finale 100% française gagnée face à Arthur Cazaux 6-4, 6-1.

C'est un vent de fraîcheur qui vient souffler sur le tennis français. Alors que le bilan famélique des joueurs tricolores durant cet Open d'Australie résonne encore dans les têtes (Gaël Monfils a signé la meilleure performance avec un huitièmes de finale), Arthur Cazaux et Harold Mayot étaient opposés cette nuit pour le titre. Et c'est le second cité qui a remporté la mise de manière assez logique en deux sets (6-4, 6-1).

Le titre et le trône en juniors

"C'était un objectif de m'imposer ici, j'avais en tête de remporter un Grand Chelem juniors cette année", a déclaré le Messin, 3e mondial chez les juniors avant son titre et tête de série numéro 1 à Melbourne.

Déjà vainqueur d'un autre de ses compatriotes, Timo Legout en demies, Mayot passera ce lundi numéro un mondial chez les juniors grâce à cette victoire. Un succès acquis sans forcer face à un adversaire qui a semblé parfois à la peine sur le plan physique. 

Ne pas "brûler les étapes"

Et si cette victoire lui ouvrira les portes de tournois professionnels plus prestigieux que ceux qu'il joue actuellement, Mayot ne veut pas "brûler les étapes" comme est en train de le faire, selon lui, le Danois Holger Rune qui a remporté Roland-Garros juniors l'an dernier mais "perd beaucoup de matches assez facilement" dans les tournois Challengers (2e division professionnelle) depuis.
 

"L'erreur de beaucoup de jeunes et de beaucoup de gens qui se sont imposés en Grands Chelems juniors c'est de vouloir brûler les étapes. C'est sûr que je vais avoir des invitations, mais si je sens que je n'ai pas le niveau de jeu je repartirai de moi-même sur les tournois Future. Le but est de jouer de grands tournois mais de ne pas brûler les étapes et de garder la tête froide", a affirmé Mayot, classé 527e à l'ATP et entraîné par Thierry Tulasne, ex-N.10 mondial.
 

France tv sport francetvsport