Open d'Australie : Inconstant, Novak Djokovic passe le premier tour sans briller

Publié le , modifié le

Auteur·e : Romain Bonte
Novak Djokovic au premier tour de l'Open d'Australie, le 20 janvier 2020
Novak Djokovic au premier tour de l'Open d'Australie, le 20 janvier 2020 | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le tenant du titre Novak Djokovic a évité le piège tendu par Jan-Lennard Struff au premier tour de l'Open d'Australie, s'offrant à l'occasion une 900e victoire sur le circuit ATP. Le Serbe, tête de série N.2, s'est imposé face à l'Allemand en quatre manches 7-6(5), 6-2, 2-6, 6-1. Il affrontera au prochain tour le vainqueur de la rencontre opposant l'Indien Prajnesh Gunneswaran au Japonais Tatsuma Ito.

Sacré à sept reprises à Melbourne et accessoirement tenant du titre, Novak Djokovic débutait sa 16e participation à l'Open d'Australie avec l'étiquette de favori à sa propre succession. Face à Jan-Lennard Struff, la partie débutait avec une logique domination du N.2 mondial. Les puissants coups de l'Allemand peinaient à entrer sur le court et le Serbe en profitait pour faire le break (4-2). Mais à force d'insister, Struff qui n'a encore jamais battu "Djoko" en deux affrontements, parvenait à le déstabiliser pour recoller au score. Bousculé et commettant des fautes inhabituelles, "Nole" était contraint de disputer un jeu décisif pour enfin empocher cette première manche 7-6 (5).

S'il lui a fallu 50 minutes pour remporter le premier set, Djokovic a eu moins de mal pour prendre l'ascendant dans le deuxième. Mettant d'emblée la pression sur l'Allemand, il a aussitôt breaké pour s'envoler au score. Impérial en défense, à l'image d'une balle déposée juste derrière le filet, le natif de Belgrade l'était tout autant sur son service. De ce côté, Struff était perfectible et la tête de série N.2 en profitait pour double-breaker puis confirmer en remportant ce deuxième set 6-2.

à voir aussi Open d'Australie: "J'étais inquiet", avoue Djokovic Open d'Australie: "J'étais inquiet", avoue Djokovic

La troisième manche était plus accrochée, l'Allemand profitant d'une baisse de rythme de Djoko pour s'emparer de son service sur un jeu blanc (2-0). Mais le Serbe reprenait à son tour l'engagement de son adversaire avant de retomber dans ses travers. Trop confiant, il voyait ainsi Struff mener 4-2, puis 5-2 et lâchait finalement cette troisième manche sans avoir vraiment bataillé, sur une troisième double-faute...

Comme attendu, voire espéré par ses plus fidèles supporters, l'ancien N.1 mondial retrouvait quelques couleurs, notamment sur son service et un 10e ace. Plus présent au filet, plus mordant, il confirmait son avance et enchaînait même un 14e ace. Struff sentait que Nole était cette fois décidé à en finir et il perdait pied pour ne plus refaire surface (6-1). Sans être convaincant, Djokovic filait ainsi au deuxième tour.