Quentin Halys à l'Open d'Australie 2018
Quentin Halys à l'Open d'Australie 2018 | SAEED KHAN / AFP

Open d'Australie : Halys et Benchetrit qualifiés, 13 Français dans le tableau final

Publié le , modifié le

Quentin Halys et Elliot Benchetrit se sont tous les deux qualifiés pour le tableau principal de l'Open d'Australie. Il y aura donc 13 Français en lice à Melbourne avec quelques cartes à jouer pour certains.

Le tableau principal de l'Open d'Australie sera bien garni en joueurs tricolores. Il y aura 13 Français à la barre à Melbourne, après les qualifications ce samedi de Quentin Halys et Elliot Benchetrit. Le natif de Bondy a éliminé le Serbe Nikola Milojevic (6-3, 7-6), pour se hisser dans le tableau principal alors que le Niçois est quant à lui venu à bout du Kazakh Dmitry Popko (4-6, 6-2, 6-3). 

13 Bleus, qui sont les mieux lotis ? 

Dans ce beau panier garni de 13 joueurs français on retrouve donc Gaël Monfils, Jo-Wilfried Tsonga, Gilles Simon, Adrian Mannarino, Hugo Gaston, Jérémy Chardy, Pierre-Hugues Herbert, Elliot Benchetrit, Grégoire Barrere, Ugo Humbert (tout juste titré à Auckland), Quentin Halys, Benoît Paire et Corentin Moutet. 

Alors les mauvaises langues ou encore la Fédération Française de la Lose demanderont combien d'entre-eux seront au deuxième tour ou encore pire, combien seront en deuxième semaine. Difficile de prédire jusque là mais il faut dire que le tirage n'a pas forcément été clément pour les Bleus.

à voir aussi Open d'Australie : Nadal dans le tableau de Medvedev, Djokovic du côté de Federer Open d'Australie : Nadal dans le tableau de Medvedev, Djokovic du côté de Federer

Bon tirage pour Monfils, Barrere, Paire 

Eux ne devraient a priori pas avoir trop de problèmes. Gaël Monfils, tête de série numéro 10, sera opposé au 532e mondial Yen-Hsun Lu. Benoît Paire (24e), finaliste à Adelaide devrait également s'en sortir face à l'Allemand Stebe (164e). Grégoire Barrere (82e) peut également espérer passer face à un qualifié : Mohamed Safwat (172e). 

Carte à jouer pour Moutet, Benchetrit et Gaston 

Le tirage a été un peu plus dur pour Corentin Moutet (70e), qui a hérité de Marin Cilic (39e). Le Croate, clairement pas dans une grande période, est prenable pour le Français qui carbure plutôt bien depuis le début d'année. Elliot Benchetrit (229e) peut aussi tenter quelque chose face au Japonais Sugita (100e) et quant à Hugo Gaston (244e), pourquoi pas tirer son épingle du jeu face à Jaume Munar (89e), prenable sur dur. 

à voir aussi ATP / Doha : Corentin Moutet tombe face à Andrey Rublev pour sa première finale sur le circuit principal ATP / Doha : Corentin Moutet tombe face à Andrey Rublev pour sa première finale sur le circuit principal

Attention au piège pour Simon et Tsonga

Tirage favorable sur le papier pour Gilles Simon (60e) et Jo-Wilfried Tsonga (31e) mais attention tout de même ! "Gillou" affrontera le fantasque Pablo Cuevas (44e), capable de sortir des coups improbables de sa raquette. Quant à "Jo", il sera opposé à Alexei Popyrin (95e), jeune Australien de 20 ans qui peut, devant son public venir titiller le Manceau.

Corsé pour Humbert et Herbert

Eux auraient certainement préféré un autre tirage. Si ce n'est pas du très très lourd qui attend Ugo Humbert (57e) et Pierre-Hugues Herbert (64e), la tâche s'annonce relevée. Tout juste titré à Auckland, Humbert va plonger dans le grand bain à Melbourne face au local John Millman (48e), très dangereux sur dur et expérimenté du haut de ses 30 ans. Herbert jouera quant à lui contre Cameron Norrie (62e) qu'il n'a jamais affronté. 

 

à voir aussi Open d'Australie : "Je suis allé les voir le premier jour où c'était mauvais", explique Federer Open d'Australie : "Je suis allé les voir le premier jour où c'était mauvais", explique Federer

Mission (quasi) impossible pour Halys, Mannarino et Chardy

C'est en revanche un énorme défi qui attend Quentin Halys (215e) issu des qualifs, qui retrouvera Filip Krajinovic (41e) au premier tour. Le Serbe est clairement un gros client sur dur, Tsonga en Coupe Davis s'en souvient encore. Jérémy Chardy (56e) aura lui fort à faire face à David Goffin (11e), mais la tâche s'annonce encore plus colossale pour Adrian Mannarino (43e) opposée à Dominic Thiem (5e), rien que ça...