Open d'Australie : Halep encore au forceps, Serena sans forcer

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Simona Halep (Open d'Australie 2019)
Simona Halep (Open d'Australie 2019) | DAVID GRAY / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La N.1 mondiale Simona Halep a encore dû lutter pendant trois sets 6-3, 6-7 (5/7), 6-4 face à l'Américaine Sofia Kenin (37e) pour se qualifier pour le troisième tour de l'Open d'Australie, jeudi à Melbourne. Serena Williams a elle aisément dominé la Canadienne Eugenie Bouchard, ex-N.5 mondiale aujourd'hui 79e, 6-2, 6-2.

Halep se dirigeait vers une victoire tranquille quand elle a mené 6-3, 3-0. Mais une quinzaine de jeux plus tard, elle s'est retrouvée à deux jeux de la défaite quand Kenin a pris l'avantage 4 jeux à 2 dans la troisième manche. La Roumaine de 27 ans a réagi en alignant quatre jeux consécutifs pour éviter une élimination précoce.

"Je ne sais pas comment j'ai gagné ce soir (jeudi). J'ai dû beaucoup courir. Je me suis fait un peu mal dans le deuxième set mais j'ai continué à me battre pour gagner", a-t-elle déclaré. Avant l'Open d'Australie, Halep n'avait plus gagné un match depuis cinq mois. Une hernie discale l'avait contrainte à écourter sa saison 2018 fin septembre.

Au premier tour déjà, la N.1 mondiale s'était sortie d'une situation délicate. Elle avait accusé un set et un break de retard face à l'Estonienne Kaia Kanepi (71e). Elle affrontera l'Américaine Venus Williams (36e) pour une place en huitièmes de finale. Halep avait atteint la finale à Melbourne en 2018, quatre mois avant de remporter son premier trophée en Grand Chelem à Roland-Garros.

Serena aisément au 3e tour

Serena Williams, qui fait à l'Open d'Australie son retour en compétition officielle quatre mois après sa finale explosive à l'US Open, a aisément dominé la Canadienne Eugenie Bouchard, ex-N.5 mondiale aujourd'hui 79e, 6-2, 6-2, au deuxième tour, jeudi à Melbourne.

Toujours vêtue d'une combishort verte et de collants résille de contention couleur peau, la star américaine n'est restée que 70 minutes sur la Rod Laver Arena. La cadette des soeurs Williams (37 ans), en quête d'une 24e couronne en Grand Chelem pour égaler le record absolu établi par l'Australienne Margaret Court dans les années 1960-1970, sera opposée à la jeune Ukrainienne Dayana Yastremska (18 ans) pour une place en huitièmes de finale.

AFP