Gaël Monfils, lors de son deuxième tour face à Ivo Karlovic, le 23 janvier 2020
Gaël Monfils, lors de son deuxième tour face à Ivo Karlovic, le 23 janvier 2020 | AFP

Open d'Australie : Gaël Monfils s'en sort face à Ivo Karlovic et atteint le 3e tour

Publié le , modifié le

Alors que l'hécatombe des Tricolores se poursuit, Gaël Monfils a lui décroché son billet pour le troisième tour de l'Open d'Australie. Mais ce fut compliqué pour le Parisien, qui a bataillé face au Croate Ivo Karlovic 4-6, 7-6 (10), 6-4, 7-5 après 2h32 de combat. Quart-de-finaliste en 2016, la tête de série N.10 affrontera le Letton Ernests Gulbis pour une place en huitièmes de finale.

Le premier tour proposé à Gaël Monfils ressemblait à une promenade de santé face au Taïwanais Yen-Hsun Lu (6-1, 6-4, 6-2), mais cette fois, son adversaire du deuxième tour était d'un autre calibre. A 40 ans, Karlovic a montré qu'il avait encore du tennis, et la 1573 Arena (le court N.4) a pu le constater.

Du haut de son 2m11, le géant croate a pris l'ascendant dans la première manche en breakant rapidement. Malgré quelques cadeaux généreusement offerts, Karlovic empochait ce premier set, sans avoir réellement mis le Français en difficulté 6-4.

Eole s'en mêle

Monfils devait alors réagir, et il prenait quelques risques pour contrer son coriace adversaire. Les deux hommes se répondaient coup pour coup, jusqu'au jeu décisif. Sur une balle de set en faveur du 124e mondial, Monfils voyait son passing revenir sur la ligne grâce à une rafale de vent (8-8), puis il recollait finalement à un set partout sur un autre passing moins chanceux mais tout aussi splendide.

Passé à deux doigts d'être mené deux manches à zéro, le 10e joueur à l'ATP repartait au combat. Le Français devait hausser encore son niveau de jeu, et s'appuyait sur son puissant coup droit pour mettre la pression sur Karlovic. Il parvenait alors à prendre son service (4-3) et remportait le troisième set 6-4.

L'horizon se dégageait pour Monfils, même si Karlovic vendait comme souvent chèrement sa peau. Le score restait serré, mais Français accélérait pour pousser le Croate dans ses retranchements et faisait à nouveau le break pour mener 6-5. Il finissait par décrocher cette qualification pour le troisième tour (7-5).