Open d'Australie : Federer solide, Anderson au tapis

Publié le , modifié le

Auteur·e : Xavier Richard
Roger Federer au service
Roger Federer au service | Peter PARKS / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Roger Federer, N.3 mondial et le plus souvent abonné aux sessions de soirée, a su se montrer matinal face au Britannique issu des qualifications Daniel Evans (189e), maîtrisé en trois sets 7-6 (7/5), 7-6 (7/4), 6-3 au deuxième tour de l'Open d'Australie. En revanche, le géant sud-africain Kevin Anderson, N.6 mondial, est tombé face à l'Américain Frances Tiafoe (39e) en quatre sets 4-6, 6-4, 6-4, 7-5.

  • Federer de bon matin

Programmé en troisième match sur la Rod Laver Arena, le Suisse aux vingt couronnes record en Grand Chelem a joué sous un ciel couvert, qui a même laissé échapper quelques gouttes de pluie en fin de premier set, sous une température adoucie par un peu de vent et clémente pour l'été australien (moins de 25 degrés Celsius). Mais le double tenant du trophée n'a pas eu la partie facile pour autant. Dans la manche initiale, aucun des deux joueurs ne s'est procuré d'occasion de break jusqu'à 6-5. La première, synonyme de balle de set pour Federer, ne lui a pas suffi et il a dû batailler jusqu'au jeu décisif, dans lequel il a bénéficié de deux volées coupables d'Evans, pourtant en tête 5 points à 3. "Si j'avais pu me détacher plus tôt dans le match, peut-être que ça aurait été différent", a estimé Federer. "J'ai pensé peut-être me détacher en milieu de deuxième set, mais il m'en a empêché", a-t-il ajouté. Après un break d'entrée, le deuxième set s'annonçait plus aisé pour l'ex-N.1 mondial. Il s'est finalement achevé lui aussi par un tie-break, son adversaire britannique ayant égalisé à 5 jeux partout in extremis. Federer, en quête à 37 ans, d'un centième titre, affrontera l'Américain Taylor Fritz (50e), tombeur de Gaël Monfils, pour une place en huitièmes de finale.

  • Anderson pas du bon pied

Un outsider au tapis ! Petite surprise à Melbourne où le Sud-Africain Kevin Anderson s'est fait piégé par l'Américain Frances Tiafoe, 39e mondial. Le double finaliste en Grand Chelem (US Open 2017 et Wimbledon 2018) a visiblement souffert du bras droit, qu'il s'est fait masser en fin de deuxième manche. Dans le quatrième set, à 5-5, c'est sur une double faute qu'il a concédé le break décisif, symbolique pour lui dont le service est l'arme N.1. Il n'a ensuite saisi aucune des deux occasions de recoller à 6 jeux partout qu'il s'est procurées et s'est incliné en quatre sets 4-6, 6-4, 6-4, 7-5. Tiafoe, qui va fêter ses 21 ans dimanche, affrontera l'Italien Andreas Seppi (35e) pour une place en huitièmes de finale.