Novak Djokovic Kei Nishikori
Kei Nishikori et Novak Djokovic | SAEED KHAN / AFP

Open d'Australie : Djokovic qualifié sans presque combattre

Publié le , modifié le

Novak Djokovic s'est qualifié pour les demi-finales de l'Open d'Australie en profitant de l'abandon de Kei Nishikori (6-1, 4-1, ab.). Le Japonais, touché à la cuisse, n'a jamais été en mesure de défendre ses chances face au Serbe qui n'a pas eu à puiser dans ses réserves avant de retrouver Lucas Pouille dans le dernier carré.

Novak Djokovic n'avait pas vraiment besoin de ça. Déjà supérieur dans tous les domaines à Kei Nishikori, un adversaire qu'il avait battu 15 fois en 17 rencontres, le Serbe a bénéficié de la blessure à la cuisse droite du Japonnais pour se hisser en demi-finale. Presque sans verser une goutte de transpiration. Dès les premiers échanges il était patent que la tête de série numéro 8 était handicapée. Habituellement si vivace dans ses courses, Nishikori semblait gêné. L'appel au kiné confirmait malheureusement l'impression visuelle...

Nishikori a payé ses efforts

A 6-1, 4-1 en la faveur du Serbe, Nishikori estimait, sans doute à juste titre, que cela ne servait à rien de continuer, si ce n'est à aggraver la blessure. Dommage pour les spectateurs de la Rod Laver Arena, privés d'un beau combat. Mais, avec 28 fautes directes en un set et demi côté nippon, la donne était faussée d'entrée... Le Japonais paie certainement son parcours éreintant, marqué par deux matches remportés sur le fil au super tie-break (en dix points) du cinquième set. Le premier dès le deuxième tour contre le Croate Ivo Karlovic (73e), le second en huitièmes de finale face à l'Espagnol Pablo Carreño (23e), après avoir accusé un retard de deux manches.

Djokovic, assuré de rester sur le trône du tennis mondial à l'issue de la quinzaine australienne, reste donc en course pour un septième sacre record à Melbourne et une quinzième couronne en Grand Chelem au total. Mais, pour y parvenir, il devra d'abord se débarrasser de Lucas Pouille, transcendé depuis son association avec Amélie Mauresmo et convaincant vainqueur de Milos Raonic en quart de finale. Le Français et le Serbe ne se sont jamais affrontés en tournoi ATP. Le cadre est parfait pour ouvrir les hostilités. 

La détresse de Nishikori